126 000 euros post-mortem pour un pari sur Federer

Nicholas Newlife était un parfait anonyme jusqu’à il y a quelques jours et ce succès de Roger Federer en finale de Wimbledon… En 2003, date du premier couronnement du tennisman suisse en terres londoniennes, ce fan de paris sportifs avait misé 1 500 euros à 66 contre 1 que Federer serait sacré à sept reprises au All England Club. Ironie du sort ou flair incroyable, son pari a donc logiquement été validé neuf longues années plus tard et le montant des gains s’élève à plus de 126 000 euros. Malheureusement, l’intéressé, mort en 2009, n’aura pas le plaisir de toucher son gain… Et l’intégralité des fonds sera remis à l’ONG Oxfam, légataire du parieur.

126 000 euros de gains reversés à l’ONG Oxfam

« Pendant deux semaines, tout le monde à Oxfam a suivi les progrès de Federer, assure Andrew Barton, responsable des relations commerciales au sein de l’institution. Le vrai héros cependant est M. Newlife pour son cadeau généreux et son incroyable perspicacité », précise-t-il, précisant que cet argent allait permettre de nourrir dix mille familles pendant un mois.

Nick Newlife, un passionné de paris sportifs

« Nick Newlife était un passionné de paris sportifs, et en particulier un grand fan de tennis… mais malheureusement il n’a pas vécu assez longtemps pour voir Roger lui permettre de décrocher ce qui est peut-être le plus spectaculaire pari que nous ayons jamais enregistré sur le tennis », a relevé un porte-parole du bookmaker qui avait enregistré le pari. La société en question assure par ailleurs que ce gain de 101 840 livres est une grande première en quarante ans! A noter que l’héritage de Nicholas Newlife avait déjà permis à l’ONG Oxfam d’encaisser 16 750 livres en 2009… Déjà grâce à Federer, qui avait alors décroché sa quatorzième victoire en Grand Chelem!






à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires