Selon une étude de l’Institut Ipsos Media CT dont les résultats ont été publiés ce mois-ci sur le site du Figaro, plus de 3 millions de français jouent déja à des jeux d’argent sur le net, la grande majorité de ces internautes jouant sur les sites de la FDJ et du PMU. Les Internautes intérrogés savent pour la majorité (68%) que le marché n’est pas encore ouvert à la concurrence mais près de 10% d’entre eux jouent tout de même sur des sites de paris sportifs, poker et casino non encore autorisés (comme Betclic, Unibet, Sportingbet et autres)…







3 millions de français jouent déja sur Internet !Selon une étude de l’Institut Ipsos Media CT dont les résultats ont été publiés ce mois-ci sur le site du Figaro, plus de 3 millions de français jouent déja à des jeux d’argent sur le net, la grande majorité de ces internautes jouant sur les sites de la FDJ et du PMU. Les Internautes intérrogés savent pour la majorité (68%) que le marché n’est pas encore ouvert à la concurrence mais près de 10% d’entre eux jouent tout de même sur des sites de paris sportifs, poker et casino non encore autorisés (comme Betclic, Unibet, Sportingbet et autres).

Plus de 20% des joueurs en ligne consacrent selon cette étude plus de 50 Euros par mois sur des sites de jeux sur Internet (tous sites confondus). Près de 43% des joueurs inscrits sur des sites non autorisés dépensent plus de 20 Euros par mois, mais dans le même temps ils sont près de 45% à miser de 1 à 5 Euros par mois.
Fait intéressant, plus de 47% des Internautes interrogés ne connaissent pas le contour de la future loi sur les jeux en ligne. Ce chiffre montre bien qu’il y a un effort d’information à faire avant l’ouverture en 2010, mais il faut admettre que la loi n’a pas encore été voté à l’Assemblée Nationale (vote prévu en septembre 2009).

Autre chiffre à noter, près de 43% des joueurs de la FDJ et du PMU se déclarent intéressés par les paris sportifs, la lutte promet donc d’être sérrée entre les futurs acteurs du marché.

Source: lefigaro.fr





Étiquettes : , , , , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires