Bilan Paris Sportifs Qualifications Euro 2020

Que ce soit dans notre article de jeudi dernier ou dans notre article de conseils de paris sportifs de samedi, nous vous avons parlé des qualifications pour l’Euro 2020 ou la majorité des yeux ce sont posés mais également des nombreux matchs se jouant en Afrique et en Asie et comptant (déjà !) pour les qualifications de la Coupe du Monde 2022 au Qatar.

Alors que tous ces duels sont terminés et que les internationaux de tous ces pays sont entrain de rentrer aux quatre coins du monde … il est temps de faire un petit bilan – en commençant aujourd’hui par la zone Euro. Un résumé des résultats qui nous sert à plusieurs niveaux :

  • Analyser les résultats et voir ce qu’ils nous apprennent en tant que parieurs sportifs
  • Vous parlez de pays moins connus, comme par exemple le Yémen, dans une optique qui est toujours la nôtre et qui est de ne pas s’intéresser uniquement au football mainstream.
  • Améliorer vos connaissances générales

Et si vous voulez aller encore plus loin et maximiser vos chances de gains au paris sportifs, n’oubliez pas de nous rejoindre dans notre Groupe VIP !  L’inscription ne prend que quelques minutes et de nombreux cadeaux sont disponibles pour les nouveaux inscrits (batteries portables de smartphones, t-shirts, etc.). Bonne chance les amis !

Bilan Paris Sportifs Qualification Euro 2020

Pays Bas AllemagneAllemagne – Pays-Bas: 2-4

C’était sans aucun doute LE match le plus marquant des derniers jours au niveau du football de sélections. Et on va vous l’avouer clairement : nous nous sommes bien plantés puisque nous ne voyions pas l’Allemagne ne pas s’imposer sur cette rencontre, à domicile, au vu de leur victoire aux Pays-Bas quelques mois plus tôt. Le bon tipster de paris sportifs sera toujours avouer et apprendre de ces erreurs, c’est ce que nous faisons ici. Avec un constat clair : les Pays-Bas et leur génération dorée de l’Ajax sont de retour !

Roumanie – Espagne: 1-2

L’enjeu était super important pour une équipe qui fait toujours partie des ultra-favoris de l’Euro : assurer à 99,9% sa qualification en battant chez eux leurs plus sérieux adversaires. Dans la difficulté comme prévu (ce qui nous fait bien penser que le 1,45 de l’Espagne ne valait pas spécialement la peine) et malgré l’exclusion du défenseur de la Real Sociedad Llorente à la 70éme, les Espagnols se sont imposés. Ils iront à l’Euro avec un bilan parfait de 18 sur 18. Derrière eux, la deuxième position qualificative se jouera entre 3 chouettes pays historiques du foot européen : la Suède, la Roumanie et la Norvège, qui se tiennent … en 2 petits points !

18 sur 18… la Belgique et l’Italie

KDBÉgalement avec un bilan parfait de 18 sur 18 et 99,9% qualifiés pour l’Euro sont deux des futurs favoris de la compétition :

  • Une Italie complètement ressuscitée sous Roberto Mancini et dont la flopée de joueurs talentueux arrive à faire de très jolis résultats, dont un 1-2 très important en Finlande, le plus proche et surprenant poursuivant des joueurs de la Botte. A noter que dans ce match, Pukki a marqué… on espère que vous aviez suivi notre conseil à plus de 4 contre 1 !
  • La Belgique (et notamment Kevin De Bruyne qui est peut-être le meilleur passeur au monde à l’heure actuelle) continue de marcher sur l’eau dans un groupe de qualification un peu trop facile pour son niveau. 0-4 à Saint-Marin et 0-4 en Écosse. 19 buts marqués, 1 seul encaissé. Cela se passe de commentaires, d’autant plus que de nombreux joueurs importants (les frères Hazard, Witsel, Kompany, etc.) étaient absents.

Mais aussi…

  • L’Angleterre poursuit également son parcours parfait. Dans ses qualifications, aucune des équipes « historiques » ne semble en difficulté. C’est le résultat logique du très (trop ?) grand nombre de qualifiés pour l’Euro
  • L’Ukraine est très solide (le 5-0 infligé aux Serbes en Juin reste dans les mémoires) et se qualifieront facilement pour l’Euro dans le groupe du Portugal. Ils pourraient être l’une des futures surprises du championnat d’Europe.
  • Le Groupe D, E et G ont tous un point commun : ils n’ont pas d’équipes ultra-excitantes (si ce n’est la Croatie) mais ils sont tous ultra serrés entre 3 pays aux trois premières positions de leurs groupes qui se battront jusqu’au bout pour les deux positions qualificatives. Respectivement l’Irlande, le Danemark et la Suisse dans le Groupe D (en 3 petits points), la Croatie, la Slovaquie et la Hongrie dans le Groupe E (en… 1 seul point !) et la Pologne, la Slovénie et l’Autriche dans le Groupe G (3 points).

Au rayon des potentielles surprises et sélections à ne pas sous-estimer, nous noterons particulièrement deux pays : l’Arménie et, encore plus, le Kosovo.Kosovo

  • Les équipiers du fantasque néo-romain Henrikh Mkhitaryan ne sont qu’à 3 petits points de la Finlande dans un Groupe J dominé par l’Italie ou l’autre favori (la Bosnie) est incroyablement décevant (7 points en 6 matchs) et probablement définitivement largué pour la qualification. Le 15 Octobre, un très important Finlande – Arménie se profile à l’horizon. Dans tous les cas, un nouveau pays à l’Euro devrait se qualifier. Autant les finlandais que les arméniens ne se sont jamais qualifiés pour une compétition internationale.
  • Également jamais qualifié au plus haut niveau est le Kosovo ! Et quoi de plus logique pour une sélection qui a joué son premier match en 2014 ! Les Kosovars, très souvent des binationaux (il faut savoir que la diaspora est 2 fois plus grande que le nombre d’habitants du pays !), font de très jolies perfs dans un groupe dominé par l’Angleterre et figure à seulement 1 point d’une République Tchèque qu’ils ont battu samedi passé à domicile (2-1). En cas de bons résultats à Gibraltar et à domicile contre un Monténégro en perdition, les hommes du formateur suisse Bruno Challandes seront en très bonne position. Mais ils finissent par deux matchs couperet : en Tchéquie et à domicile contre l’Angleterre (qui sera qualifiée depuis longtemps). Cela promet !
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires