Débat autour de la taxe sur le PBJQuelques jours seulement après la validation du rapport du Comité consultatif des jeux sur la régulation du marché français des jeux en ligne, les premiers signes de blocages ont fait leur apparition ce mardi 18 octobre, notamment en ce qui concerne le passage recommandé à une taxation sur le Produit Brut des Jeux (PBJ). Le Ministère du budget serait opposé à une telle mesure en raison de « risques d’évasion fiscale ».

Pas de problème ailleurs en Europe

Selon certains observateurs, Bercy craint surtout d’avoir à gérer un débat sur le niveau de prélèvement des opérateurs à l’heure où la situation est encore flou malgré les initiatives entreprises pour remettre de l’ordre sur le marché français. « Partout en Europe, c’est le PBJ la référence, et ça ne pose pas de problème », souligne ainsi une source proche du dossier. Mais en changeant l’assiette, la France révèlerait « surtout à quelle hauteur sont taxés les opérateurs ».

Pour rappel, le rapport du Sénateur François Trucy récemment approuvé par la Commission des finances du Sénat fait écho à la demande récurrente des opérateurs de sortir du carcan de la taxation des mises des joueurs pour dynamiser le secteur en France et ainsi rentabiliser leurs affaires. Vous pouvez consulter notre revue détaillée des meilleurs sites de paris sportifs en ligne pour de plus amples informations sur ces derniers.

à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires