Huitième de finaliste lors du dernier Mondial en Allemagne, la Suisse a l’espoir de faire au moins aussi bien à l’occasion de la Coupe du Monde 2010. Cependant, les Helvètes ont hérité d’un groupe bien compliqué lors du premier tour et ils espèrent pouvoir compter sur leur défenseur le plus expérimenté : Philippe Senderos.



Huitième de finaliste lors du dernier Mondial, la Suisse a l’espoir de faire au moins aussi bien à l’occasion de la Coupe du Monde 2010. Cependant, les Helvètes ont hérité d’un groupe bien compliqué lors du premier tour et devront finir à l’une des deux premières places et ainsi devancer deux pays entre l’Espagne, le Chili et le plus modeste Honduras. Pour mettre le maximum de chances de son côté, la Suisse espère pouvoir compter sur son défenseur le plus expérimenté : Philippe Senderos. D’après le site de paris sportifs Betclic, la Suisse aura bien du mal à décrocher son billet pour la deuxième phase avec une cote proposée à 9,00 pour voir la Suisse remporter son groupe, soit seulement la troisième sur les quatre sélections du groupe H.

La présence du défenseur suisse Senderos est encore loin d’être évidente. En effet, confronté à plusieurs problèmes physiques, il a du mal à voir le bout du tunnel au cours d’une saison où il n’a participé qu’à deux rencontres de Premier League avec Everton pour 90 minutes jouées. Son objectif est de retrouver du temps de jeu au plus vite pour prétendre être un atout à sa sélection en Afrique du Sud : « J’espère être à nouveau en pleine possession de mes moyens pour pouvoir rejoindre l’équipe nationale dans une bonne condition« , explique Senderos avant d’ajouter : « Il est important que je puisse jouer 90 minutes. J’ai besoin de matchs et de me préparer pour le Mondial aussi bien que possible ».

Passé sans grand succès par l’AC Milan la saison dernière, Philippe Senderos est également à la recherche de la confiance qui lui avait permis de conquérir une place de titulaire au sein de la défense d’Arsenal pendant trois saisons. En phase de qualifications pour le Mondial, Senderos a tout de même pu démontrer ses capacités. En octobre 2009, le défenseur a réussit la performance de signer un doublé de la tête face au Luxembourg.

Aujourd’hui prêté par les Gunners avec lesquels il avait disputé deux matchs de Coupe de la Ligue lors de la première partie de saison, le défenseur a du mal à chasser les doutes depuis qu’il défend les couleurs des Toffees. « C’est décevant, mais cela arrive souvent dans le football. J’aimerais jouer en équipe première mais il reste peu d’occasions. Je souhaite juste être dans une forme suffisante pour être intégré« . Une étape indispensable à sa sélection en équipe de Suisse par le sélectionneur allemand Ottmar Hitzfeld, appelé pour faire oublier l’échec de l’Euro 2008 sur les terres suissesses.

Lors de la Coupe du Monde 2006, Senderos avait fait partie des jeunes joueurs les plus en vue. Lors du troisième match de groupe de la Nati, il marqua contre la Corée mais se blessa ensuite à l’épaule. Le Mondial s’est arrêté brusquement pour le défenseur prometteur, alors âgé de 21 ans. Il n’entend donc pas manquer son deuxième Mondial pour une nouvelle histoire de blessure.

C’est d’ailleurs cette soif de compétition qui a conduit Philippe Senderos à réclamer haut et fort son départ d’Arsenal, où Arsène Wenger ne lui accordait plus qu’une confiance limitée. « Je veux m’en aller, je veux et je dois jouer avant la Coupe du Monde.  Je ne veux pas jouer avec la réserve, je veux simplement partir« , avait lancé le défenseur en janvier dernier avant d’obtenir un prêt pour Everton. C’est cette grande volonté qui peut lui permettre de rattraper le temps perdu cette saison et d’obtenir sa sélection pour la Coupe du Monde.

Étiquettes : , , , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires