L'AS Monaco et ses avantages fiscaux font peur à la Ligue 1 du PSG








L'AS Monaco et ses avantages fiscaux font peur à la Ligue 1 du PSGAprès deux saisons à l’étage inférieur, l’AS Monaco prépare son retour plus que probable parmi l’élite la saison prochaine. Une bonne très bonne nouvelle pour le championnat de France sur le plan sportif, mais qui est loin d’être au goût des dirigeants de club en termes financiers. L’argent est devenu le nerf de la guerre dans le football en ces temps de restrictions budgétaires, alors la perspective de voir débarquer le club de la Principauté avec tous ses avantages fiscaux fait peur, et ça se comprend… La Ligue 1 souffre déjà assez comme ça de l’autisme du PSG version QSI!

Vers la fin du paradis fiscal pour l’AS Monaco?

Solide leader de Ligue 2, l’ASM est pointée du doigt pour l’absence d’imposition directe par les autorités monégasques. A tel point que lors du dernier conseil d’administration de la LFP et de l’Union des clubs professionnels de football (UCPF), les présidents de club ont clairement manifesté leur désir de contraindre l’AS Monaco a installer son siège en France pour mettre fin à cette impunité fiscale et sociale. Une démarche qui aurait des allures de révolution si elle venait à être prise, ce régime particulier existant depuis 1869!

Pressés par la taxation à 75% votée par l’Assemblée nationale; les clubs de l’élite veulent donc agir vite et bien. Rien de plus normal lorsqu’un joueur leur coûte trois fois plus cher à qu’à l’ASM en moyenne… L’exemple le plus frappant est celui de Zlatan Ibrahimovic. Il touche 14 millions d’euros, mais avec les impôts et autres taxations, le PSG doit débourser quelque 90 millions d’euros! A Monaco, le Suédois n’aurait coûté « que » 14,1 millions d’euros…

L'AS Monaco et ses avantages fiscaux font peur à la Ligue 1 du PSG

Dmitry Rybolovlev: 100 millions d’euros investis à l’ASM sur 4 ans

23 décembre 2011. Le club du Rocher est au bord de la rupture au moment de son rachat par Monaco Sport Investment, la société liée au milliardaire russe Dmitry Rybolovlev. MSI s’engage alors à investir au moins 100 millions d’euros sur quatre ans dans le club princier. Promesse tenue puisque Monaco a vu arriver pas moins d’une quinzaine de joueurs (pour environ 35 millions d’euros) avec des salaires largement au-dessus de la moyenne de L2. A noter d’ailleurs que 100% des nouvelles recrues depuis la reprise du club sont étrangères; à l’exception de David Ndinga, acheté à Auxerre pour 4 millions d’euros. Trouvez le hic…

Les rémunérations ne sont plus les mêmes qu’il y a 10 ou 15 ans. Les écarts sont plus importants. On ne peut pas laisser un tel écart grandir, on va au-devant d’un grave problème, pas simple à régler, car politique. En 2003 on n’avait pas trouvé de solution. Jean-Pierre Louvel, président du Havre et de l’UCPF.

Après s’être débarrassée d’une bonne partie de la vieille garde monégasque (Marco Simone, Ludovic Giuly,…), Dmitry Rybolovlev a ainsi monté un plan en deux étapes:

  • Remonter en Ligue 1 avec un groupe de joueurs solides mais « discrets » et un entraîneur du calibre de Claudio Ranieri pour chapeauter le tout.
  • Viser le Top 3 de l’élite, histoire de retrouver la Ligue des champions au plus vite en attirant des joueurs de dimensions internationales sur le Rocher.

Comme ses homologues qataris du PSG, le patron russe (100e fortune mondiale) dispose de l’argent nécessaire pour bâtir une équipe de rêve! Ce dernier a aussi et surtout l’avantage du régime fiscal monégasque. Et si la DNCG assurait récemment que « Monaco a la bonne démarche et avance dans le bon sens », la promotion du club en L1 ne se fera certainement pas sans embûches. Les prochains s’annoncent mouvementés du côté de la Principauté!

Pronostics AS Monaco Ligue 2 forum ParisSportifs.com 

En dépit de cette agitation médiatique, l’AS Monaco continue son bonhomme de chemin en tête du classement, et il ne lui reste plus que neuf matchs avant de voir son rêve se concrétiser. Participez aussi au sprint final en consultant nos pronostics Ligue 2 chaque semaine.

L'AS Monaco et ses avantages fiscaux font peur à la Ligue 1 du PSG




à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires