Déjà incertain avant le match de son Barça à Villarreal, Xavi a aggravé la blessure musculaire qu’il avait contracté à une jambe durant la demi-finale de Ligue des Champions face à l’Inter. Toute l’Espagne retient son souffle en vue de la Coupe du Monde, d’autant plus que ce n’est pas le premier souci physique qui touche la Seleccion.



Aussi bien en club avec Barcelone qu’en sélection espagnole, Xavi est un élément déterminant dans le système de jeu de ces équipes. Alors qu’il brille sous les couleurs de Barcelone et file vers un nouveau titre de champion d’Espagne, Xavi vient de faire naître des inquiétudes dans les esprits espagnols. Le meneur de jeu de la sélection ibérique, qui a été déterminant dans sa victoire lors du dernier Euro tout comme lors de la phase de qualifications de l’Espagne, pourrait manquer la Coupe du Monde 2010. Une information lâchée par son entraîneur Pep Guardiola. « Il a une blessure qui peut l’obliger à manquer le Mondial, mais il est dévoué et c’est un exemple pour tous. C’est bien pour cela qu’il s’agit du meilleur milieu de terrain de l’histoire du club ».

S’il n’a pas confirmé sa possible absence pour le Mondial sud-africain, Xavi n’a pas caché qu’il était bien blessé. « Je souffre d’une rupture de trois centimètres au muscle soléaire (jambe). Tout va bien, j’arrive à me doser. De plus, mon jeu n’est pas explosif. J’ai mal à la jambe mais tout se joue au mental. Il n’y a plus que trois rencontres et il faut que je me force à jouer », a expliqué Xavi avant de tenter de rassurer les supporters de la sélection espagnole : « Je serai prêt pour le Mondial« .

Xavi aurait aggravé l’ampleur de sa blessure lors du match du Barça à Villarreal (1-4), lors duquel il a marqué sur un coup franc direct le troisième but de sa saison en Liga en 32 matchs joués. Pour augmenter ses chances de guérison, Xavi devrait observer du repos d’ici à juin, mais Barcelone a besoin de toutes ses forces vives dans sa course pour le titre de champion face au Real Madrid. Se priver de Xavi serait ainsi un handicap pour les Blaugranas qui doivent déjà faire sans Iniesta (blessé).

L’Espagne n’est pas épargnée par les blessures de ses stars. Cette blessure vient s’ajouter à celles de Fernando Torres, Cesc Fabregas et Iniesta, donc. Sans ces joueurs, l’Espagne verrait son potentiel offensif être sensiblement réduit, même si David Villa sera bien présent devant.

Malgré tout, d’autres joueurs commencent à croire la possibilité d’une sélection pour la Coupe du monde, comme Mikel Arteta. Le milieu de terrain d’Everton, formé à Barcelone et passé par le PSG, pourrait être une alternative au forfait d’un des milieux actuellement blessés. « Je travaille dur pour attirer l’attention du sélectionneur. Je continue d’espérer. L’Espagne déplore des blessures, comme celles de Cesc Fabregas et Andres Iniesta« , a-t-il confié. »Ce serait superbe pour moi d’avoir la chance d’être appelé dans l’équipe« , a ajouté le milieu qui est revenu d’une blessure en janvier dernier.

Mais en attendant, Iniesta devrait revenir courant mai de de sa déchirure musculaire alors que Fabregas entend être de la partie malgré sa fracture du tibia. Fabregas s’est dernièrement déclaré confiant : « Dans mon esprit, je suis certain à 100% d’être remis de ma blessure à temps pour la Coupe du Monde« . Devant, Fernando Torres se remet de son opération du genou. Heureusement que la jeunesse est présente derrière avec les talentueux milieux Busquets et Grenaro, au cas où…

Autant d’incertitudes n’empêchent cependant pas Betclic de placer l’Espagne en position de favori pour cette Coupe du Monde puisque la cote pour une place de finaliste de l’Espagne est toujours aussi basse, à 3,00. De même, l’Espagne est la mieux placée pour finir en tête du groupe H d’après le site de paris sportifs, avec une cote à 1,30

Étiquettes : , , , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires