Le vote du projet de loi sur les jeux en ligne se poursuit aujourd’hui à l’Assemblée aujourd’hui mais un amendement important à l’article 2 du projet de loi a été adopté par les députés mercredi soir. L’amendement no 34 indique que : ‘‘L’autorisation de la bourse de paris (betting exchange), introduite par la possibilité donnée à un opérateur de proposer au public une cote correspondant à «une» évaluation des résultats qui n’est pas la sienne, mais celle d’un joueur, contredit le principe de «l’ouverture maîtrisée» promue par le projet de loi »…







Les députés votent un amendement interdisant le ''Betting Exchange'' !Le vote du projet de loi sur les jeux en ligne se poursuit aujourd’hui à l’Assemblée aujourd’hui mais un amendement important à l’article 2 du projet de loi a été adopté par les députés mercredi soir. L’amendement no 34 indique que : ‘‘L’autorisation de la bourse de paris (betting exchange), introduite par la possibilité donnée à un opérateur de proposer au public une cote correspondant à «une» évaluation des résultats qui n’est pas la sienne, mais celle d’un joueur, contredit le principe de «l’ouverture maîtrisée» promue par le projet de loi ».

Cet amendement de l’article 2 a soulevé la question de la limitation du taux de retour aux joueurs (fixé à 85%), du fait que le principe du  »betting exchange » place le joueur en position de bookmaker car c’est lui qui propose la cote. Il serait donc très difficile de faire respecter ce plafonnement. L’amendement propose donc de revenir à la définition du pari à la cote du projet de loi.

L’amendement numéro 34 en détails






Étiquettes : , , , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires

5 Réponses à “Paris en ligne: les députés votent un amendement interdisant le  »Betting Exchange » !”

  1. rumi le 12 octobre 2009 15:27

    quelle horreur !!
    tout ce qui fait l’attrait du parieur….!
    et lorsqu’on regarde les rapporteurs VANNESTE……..
    no comment !!!

  2. rumi le 12 octobre 2009 15:30

    un espoir ? le senat ?………

  3. feze le 12 octobre 2009 18:07

    pas d’espoir, les paris clasiques c du gambling du perdant perdant
    le poker encore ça^passe mais alors les paris classiques toujours sous cotés ça devrait être interdit

  4. Marcos J le 26 octobre 2009 11:37

    L’ouverture des jeux d’argent et de hasard en ligne signe la fin du monopole de quelques opérateurs, introduit plus de concurrence et renforce la lutte contre les jeux d’argent illégaux.

    La décision s’inscrit dans le contexte européen afin de garantir la compatibilité de la législation des États Membres avec le droit communautaire concernant la libre circulation des services.

    Cependant, de nombreux amendements approuvés par les parlementaires français (cf. l’interdiction du betting exchange pour des motifs plus que contestables) sont clairement discriminatoires à l’encontre des opérateurs européens. Contraires au droit européen, ils représentent une vraie régression pour le consommateur.

    Sur le site http://www.right2bet.fr, on peut protester contre cette restriction de notre liberté. Signez la pétition pour que les citoyens de l’UE puissent parier librement, quel que soit leur état membre de résidence.

  5. burne le 17 mai 2010 13:22

    une honte !
    c est naze , les books classiques c est du perdant-perdant assuré
    tout ce qui faisait l intèrêt du pari est annihilé
    terminé pour ma part