Moins d’une semaine après le vote « conforme » de la loi sur les paris sportifs en ligne par les députés, l’Olympique Lyonnais a arboré le logo de son sponsor Betclic lors de la rencontre de Ligue 1 face à Lille. La LFP a porté plainte et le club lyonnais devrait être sanctionné.







Moins d’une semaine après le vote « conforme » de la loi sur les paris sportifs en ligne par les députés, l’Olympique Lyonnais a arboré le logo de son sponsor Betclic lors de la rencontre de Ligue 1 face à Lille. Problème : si Jean-Michel Aulas affirme avoir obtenu l’accord verbal du président de la LFP, Frédéric Thiriez, la veille du match, le délégué de la LFP est venu saisir le maillot de l’OL qui arborait le logo du site de paris sportifs Betclic sur une de ses manches. La Ligue de Football Professionnel a d’ores et déjà déposé une plainte pénale et le club lyonnais devrait également être sanctionné d’une amende (dont le montant maximum serait de 15 000 euros) par la Commission des Compétitions (COC), qui se réuni ce mercredi.

Cet incident procédurier n’est pas le premier entre le club de Lyon et la LFP et ce conflit a aussi des répercussions au niveau européen puisque l’UEFA n’autorise pas un club d’afficher un sponsor dans une compétition européenne qu’elle organise s’il n’a pas déjà été porté dans son championnat. C’est sur cette base que l’OL s’était vu refuser le droit d’arborer un maillot floqué Betclic à Santiago Bernabeu pour le huitième de finale retour de la Ligue des Champions face au Bwin du Real Madrid. Le véritable enjeu pour Jean-Michel Aulas est certainement de pouvoir enfin afficher son sponsor lors de la demi-finale aller à Munich dans huit jours lors d’un match hyper-médiatisé qui offrirait une visibilité accrue à Betclic. Sa tentative de passage en force pourrait être à double tranchant et on saura très vite si le coup a fonctionné ou pas. Rendez-vous à l’Allianz Arena de Munich le mardi 20 avril à 20h45.






Étiquettes : , , , , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires

2 Réponses à “Lyon-Betclic : Aulas tente le passage en force”

  1. florian le 12 avril 2010 11:51

    Le seul petit détail qui a échappé à JM Aulas, c’est que la publicité pour les paris en ligne est totalement interdite en Allemagne et que la loi y est plus répressive qu’en France.

    Donc l’OL ne pourra sans doute pas afficher son maillot, quel que soit le règlement UEFA ou LFP…

  2. Frédéric le 12 avril 2010 12:22

    Bien vu Florian, si ça se trouve le plan de JM Aulas était en fait d’afficher Betclic au match retour maintenant que la loi a été votée, encore que le dirigeant lyonnais est assez intelligent pour savoir que cela sera difficilement possible. Betclic ne sera pas encore titulaire d’une licence et on peut penser que le véritable objectif de JM Aulas est sans doute de faire parler de Betclic par tous les moyens possible tant qu’il ne pourra pas l’afficher légalement sur les maillots de son équipe. Dans cette optique, on peut dire qu’il a réussi son coup.