Deux mois seulement après l’ouverture à la concurrence du marché français des paris en ligne et à quelques jours de la reprise de la Ligue 1 de foot, nous tirons un premier bilan des résultats post-ouverture, non pas des sites de paris en ligne mais d’une sélection de sites de pronostics.



Pronostics gratuits pari en ligne

Deux mois seulement après l’ouverture du marché français des paris en ligne et à quelques jours de la reprise de la Ligue 1 de foot, nous tirons un premier bilan des résultats post-ouverture, non pas des sites de paris en ligne mais d’une sélection de sites de pronostics.

Si les pronostics de Noart sont proposés gratuitement aux membres du site ParisSportifs.com, il n’en va pas forcément de même sur certains autres sites. Pour vous aider dans votre choix de souscrire ou pas à de telles offres payantes (sous forme d’abonnement ou autre), nous vous avons concocté un court bilan chiffré des pronostics sur la durée de la Coupe du Monde (du 11 juin au 11 juillet dernier) et un comparatif des gains enregistrés ou des pertes engendrées en suivant tous les pronostics et les montants de mises associés. Les sites sélectionnés dans ce comparatif sont :

  • ParisSportifs.com : pronostics de Radio Paris Sportifs gratuits pour les membres – inscription gratuite pour devenir membre.
  • SOSBet : les pronostics sont accessibles pour les abonnés (coût : 39€ mensuel, offre dite « de lancement »)
  • MyPronostic : Les pronostics sont envoyés par email 3h avant le début des matchs pour 14,99 € par mois.

Comparatif Coupe du Monde de football 2010

Voici un tableau récapitulatif des statistiques de chacun de ces trois sites pour les paris proposés durant la dernière Coupe du Monde de football.

Nombre de pronostics proposés Nombre de pronostics gagnants Taux de réussite Profit/perte sur pronos joués* Coût mensuel (abonnement/autre) Profit/perte réel(le)*
ParisSportifs.com 21 12 57,14% 12,19 € GRATUIT 12,19 €
MyPronostic 28 8 28,57% -23,55 € -14,99 € -38,54 €
SOS Bet 32 14 43,75% 18,17 € -39 € -20,82 €
* Basé sur un capital de départ de 100 €

Gagnant vs. perdant

Lors de son lancement, SOSBet affirmait que 97% des parieurs en ligne perdaient de l’argent, sous-entendant qu’en payant pour leurs pronos, cela ne serait pas le cas. Au vu de ce comparatif mais surtout du bilan de notre consultant Noart depuis 2007 (+1090% d’évolution du capital au 6 août, soit un capital de départ multiplié quasiment par 11 !) qui s’étend sur une période bien plus large (3 ans) que ce mois de compétition, nous ne pouvons que constater que 100% des joueurs qui ont suivi et suivent ses pronostics gratuits sur ParisSportifs.com sont gagnants. N’en déplaisent à certaines statistiques.

Au-delà de ces pronostics, Noart, Julien et le reste du team ParisSportifs.com s’emploient également à prodiguer une aide bienvenue à ceux qui débutent ou qui aimeraient se lancer dans les paris sportifs en ligne, à travers des émissions à thème qui seront diffusées très prochainement sur Radio Paris Sportifs. Au programme, des conseils sur les types de paris judicieux ou encore la gestion de capital chère à Noart.

Payer pour vos pronos ne vous assure pas une garantie anti-pertes

Méfiez-vous des offres qui semblent trop belles pour être vraies. Celle, si alléchante, de MyPronostic (mal nommée le « capital garanti ») promettait un remboursement mensuel en cas de perte à ceux qui avaient souscrit à cette offre en payant leur forfait annuel d’une traite (soit 95,88€). La Coupe du Monde n’ayant pas débouché sur un franc succès pour leurs pronostiqueurs, il semblerait que les termes aient été modifiés pour que ces remboursements de pertes s’opèrent sur 12 mois glissants, entraînant des mécontentements légitimes. Comme quoi il vaut mieux se méfier des « assurances » anti-perte.

Radio Paris Sportifs : conseils et pronostics gratuits

Payer pour se procurer des pronostics n’offre donc pas la moindre garantie de succès ni une assurance de s’y retrouver financièrement en cas de mauvaise passe.

Inscrivez-vous aujourd’hui sur ParisSportifs.com et retrouvez les conseils et pronostics de Noart, notre consultant en paris sportifs, sur l’antenne de Radio Paris Sportifs ce soir et pendant toute la saison à venir. Vous pouvez également suivre Noart sur Twitter et rejoindre ParisSportifs.com sur Facebook pour être tenu au courant des nouveaux pronos ou émissions. Avons-nous précisé que tout cela était gratuit ?

à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires

5 Réponses à “Pari en ligne : pronostics gratuits vs pronostics payants, que choisir ?”

  1. cédric le 06 août 2010 14:36

    Bonjour,
    Pour continuer la discussion, est-ce que l’un d’entre vous connait les sites Tips4win et Tispter Syndrom, et si oui qu’en pensez-vous ?

    Cédric

  2. tonton2113 le 07 août 2010 20:07

    j’ai suivi à leurs débuts mypronostics et dès que j’ai entendu de payer pour avoir des pronos cela m’a vraiment dégouté! Surtout que dès qu’ils ont mis cela en place cela s’est cassé un peu la binette au niveau des gains… dommage…
    Un seul mot Merci à Parissportifs car entre l’affiliation et leurs pronos plus que rentables ils nous montrent qu’il n’ont pas besoin de prendre notre argents pour pouvoir vivre de leurs passions.

  3. FRANK le 21 août 2010 9:46

    Chers Noart & Julien,

    J’utilise cet espace libre pour exprimer un droit de réponse sans la crainte d’une quelconque censure …

    Si vous avez, tous les deux, cautionné l’article de Frédéric (!), cela prouve qu’il est plus facile de cracher sur les autres que de rester humble. En tant que professionnel, c’est assez décevant et même surprenant de la part de Noart !

    Frédéric nous « a concocté un cours bilan chiffré des pronostics » (sur une petite trentaine de pronostics !), il a bien fait de préciser « court » … autrement tous vos arguments sur le « long terme » ne tiendraient plus … vu qu’on ne cesse de rappeler que Noart fait 1090% depuis 2007, on comprend très vite la contradiction dans vos propos. Bref …

    N’oubliez pas que pendant que j’avais les meilleurs stats sur le « marché des pronostiqueurs » (et que je ne m’en vantais pas) entre début janvier et fin avril 2010, Noart n’était pas en très grande forme sur les 10 premières semaines de l’année … Vous avez sans doute oublié tous mes messages de soutien (signé FRANK) pendant cette période difficile et j’étais bien un des seuls à prendre la défense de Noart (ce qui m’a valu pas mal de critiques et d’incompréhensions de la part de certains sur votre site).
    Etrange que vous n’avez pas écrit le même article mi-mars ?! Voire même ces jours-ci … 😉

    Et puis comparer trois sites avec trois concepts et trois services totalement différents, non seulement cela relève du manque de pertinence d’un point de vue marketing, cela prouve que vous avez besoin de descendre les autres pour (vous) convaincre. Une approche de la profession plus que réductrice !

    Trois précisions sur le site MyPronostic pour lequel je travaille :
    1/ J’assume seul tous les pronostics publiés et ce, jusqu’à 40 par mois.
    2/ Notre service est payant à partir de 7,99 euros par mois (si vous devenez membre) mais sachez que j’envoie tous mes pronostics gratuitement 5 minutes avant le coup d’envoi de chaque rencontre, ainsi l’offre payante n’est pas une obligation. cqfd
    3/ Même si le remboursement des pertes (capital garanti pour les abonnés) s’effectue à la fin de la période d’abonnement, on se « mouille » et lorsque les suiveurs de Noart passent un très mauvais moment (que je n’ai jamais souhaité), ils n’ont que leurs yeux pour pleurer ou leurs mains pour écrire toutes leurs frustrations …

    Noart travaille bénévolement ? Réponse : non.
    Alors chaque site a trouvé sa façon de rentabiliser son propre travail et Noart ne me contredira pas : « être pronostiqueur : c’est énormément de travail à fournir ». D’ailleurs, j’apprécie le sien et c’est pour cette raison que je prends le temps de vous écrire : je pense sincèrement que vous n’avez pas besoin de ce genre d’article (de très mauvaise foi !) sur votre blog pour faire de l’autopromotion …

    Faites attention à ne pas choper la « grosse tête » car cela peut avoir des répercussions très vite sur vos résultats … si cela n’est pas déjà fait !

    Fair-play, je vous souhaite le maximum de réussite car je ne vous ai jamais vu comme des adversaires ou des concurrents directs mais plutôt comme des collègues dans cette nouvelle profession qui nous réserve encore de belles surprises ! (pronostiqueurs, c’est un peu comme journalistes : nous sommes avant tout collègues, du moins c’est ce que je pense …).
    Et s’il vous plaît, ne vous trompez pas d’ennemis : pendant que vous utilisez votre énergie à dénigrer le sérieux et le travail des autres, l’argent des bookmakers agréés ARJEL ne dort jamais …

    Signé FRANK, expert en paris sportifs (simplement de passage …).

  4. tonton2113 le 22 août 2010 17:55

    (5 minutes avant le coup d’envoi de chaque rencontre, ainsi l’offre payante n’est pas une obligation)
    c’est sur que 5 minutes avant le coup d’envoi cela laisse une marge de manœuvre énorme… il faut vraiment avoir le doigt sur la F5 et checké ses mails pour pouvoir profiter de tes pronos rapidement.

  5. Jerome le 11 septembre 2010 17:00

    Il semblerait que depuis la mise en ligne de cet article, vos résultats ne soit pas trés bons. J’espère que cela vous incitera à plus de modestie à l’avenir.