Parier sur le Tour de France 2019

Dans notre fameux Groupe VIP, nous vous avouons que nous vous conseillons surtout sur le football et le tennis. Voir, de temps en temps, le basket. De fait, il est important pour nous de vous guider uniquement sur des sujets que nous maîtrisons à fond et pas juste de vous donner des paris à faire « pour le plaisir de ». Mais tout de même… s’il y a bien un moment où nous pouvons vous parler de cyclisme, c’est maintenant !

Non seulement nous sommes en plein Tour de France mais en plus, un français (voir deux) est en train de faire un véritable malheur ! Julian Alaphilippe est en effet encore maillot jaune au moment d’écrire ces lignes, au matin d’une première étape de haute montagne qui devrait sonner le glas du coureur de Deceuninck-Quickstep en tant que maillot jaune. Quoique … ?! Nous l’avons vu avec le CLM de ce vendredi 19 Juillet, le coureur du Centre-Val de Loire est capable de surprendre même les plus grands connaisseurs ! Est-ce que Julian Alaphilippe peut gagner le Tour de France ? Quel type de paris nous vous conseillons de jouer ? Sur qui miser sur les classements annexes ? Découvrez au plus vite tous nos avis et conseils de paris sportifs ! Et si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à nous rejoindre dans le groupe ! Nous avons pour le moment une promotion qui vous permet de rejoindre le groupe pour 1 euro !

Qui va gagner le Tour de France ?

Thomas Bernal

Nous allons ici couper court à tout suspense : non, Alaphilippe qui résiste aux cadors du Tour de France jusqu’à Paris, ce n’est juste pas possible ! Il y a des limites à ce qui est possible et ce qui ne l’est pas. Et en l’occurrence, la très haute montagne, ce n’est pas du tout le terrain d’un coureur décrit comme le meilleur puncheur/rouleur au monde. Dans le même style qu’un Philippe Gilbert il y a quelques années, le français ne peut pas être bon partout. Nous le voyions d’ailleurs terminer le tour en dehors du Top 10. Cela nous amène donc à vous parler de celui qui était déjà le top favori au début du Tour de France : Geraint Thomas.

Selon nous, les choses sont simples : sans accident / gros incidents mécaniques, le suspense n’existe tout simplement pas : le gallois de Ineos (anciennement la Sky) va gagner le TDF. Le coureur de 33 ans qui ne se concentre que sur le Tour durant l’année n’a montré aucune faiblesse lors des 13 premières étapes et compte déjà plus d’une minute d’avance sur tous ses adversaires, mis à part Kruisjwijk (à 44 secondes). Il dispose de plus de la meilleure équipe avec le sur-talentueux colombien de 22 ans Egan Bernal qui, nous n’en doutons pas, se mettra à son service.

Derrière Geraint Thomas, plusieurs coureurs nous ont beaucoup plu depuis le début de ce tour : Steven Kruisjwijk, le jeune espagnol Enric Mas et les habitués du top 5 / top 10 de grands tours que sont Rigoberto Uran, Nairo Quintana ou Adam Yates. Mais si nous ne devions citer qu’un seul coureur en plus, sans chauvinisme mais en gardant la tête froide, nous vous parlerons clairement de Thibaut Pinot ! Sans une dixième étape gérée de manière catastrophique (il a été pris dans une bordure et a perdu 1 minute 40), le coureur de Mélisey serait tout simplement 3éme du classement à l’heure actuelle ! Lors des étapes de puncheurs, il fut d’ailleurs le seul à arriver à suivre Alaphilippe. Certes, cela demande confirmation. Mais nous voyions bien le gars de la FDJ terminer au minimum sur le podium.

Comment parier sur le Tour de France ?

Bernal

Malheureusement (c’est en tout cas le cas sur Unibet), les paris sur le Tour de France se limitent souvent voir uniquement aux étapes et au vainqueur final. Du coup, nous pouvons diviser les conseils de paris en deux :

  • Paris sur les étapes

Il faut ici faire particulièrement attention aux paris sur les étapes de montagne. Par exemple, Geraint Thomas est aujourd’hui côté à 1,62 pour gagner l’étape. Avec une arrivé sur le Tourmalet, cela semble assez logique. Sauf que de très nombreuses étapes du genre finissent avec la victoire d’un échappé au long cours ! Nous conseillons du coup plutôt de parier sur un pari de type Tout autre participant que Thomas, Geraint à 1,85 contre 1 dans le cas d’aujourd’hui. Dans le cas des étapes vallonnées sans être de montagne… ne pariez jamais sur le vainqueur d’étape : ici aussi, les échappées rendent les données très difficiles à anticiper. Pour finir, les étapes de sprint sont aussi relativement difficiles cette année. Il est loin le temps ou un coureur comme Cipollini ou Cavendish gagnaient toutes les étapes de plat. Certes, nous aimons beaucoup le neerlandais de Jumbo-Visma Groenweegen mais ce n’est pas le seul à pouvoir s’imposer.

  • Paris sur le résultat final du Tour

Ici, et sans surprise, les paris sont plus faciles à placer. Avec notamment un Thomas à 1,62 pour gagner le TDF au moment d’écrire ces lignes ! La question à vous poser est simple : est-ce qu’il y a plus de 30/40% de chances que le Gallois ait un gros incident/accident sur les 8 étapes à venir. Si ce n’est pas le cas, pariez gaiement sur lui !

Ensuite, à 2,8 contre 1, nous n’hésiterons pas a placer une grosse pièce sur Thibaut Pinot terminant sur le podium du tour à Paris. Et pourquoi pas, avec une toute petite partie de bankroll, un coureur comme Uran à 8 contre 1 ? Le colombien a prouvé en 2017 (second derrière Chris Froome) qu’il est capable de ce genre de résultats.

Qui va gagner le Maillot Vert, le Maillot à Pois et le Maillot Blanc au Tour de France ?

Sagan

Même si des paris sur les maillots distinctifs sont difficiles à trouver sur les différents sites agrées par l’ARJEL, nous pouvons déjà vous donner nos avis sur les futurs vainqueurs à Paris. Et mis à part le Maillot Vert, le suspens est vraiment à son comble…

  • Le Maillot Vert ne devrait pas échapper au showman de service : Peter Sagan. Grâce à sa fougue et sa capacité à relativement bien passer les bosses (pour un sprinteur…), le Slovaque devrait remporter sans problème son… septième maillot vert !
  • Le Maillot à Pois est pour le moment largement dominé par un belge : Tim Wellens. Mais ce dernier n’est pas du tout un spécialiste de la haute montagne. Du coup, ce classement risque de très vite changer dans les jours à venir. Pourquoi pas le jeune italien Giulio Ciconne, qui a déjà remporté ce maillot au Tour d’Italie et qui compte déjà 30 points au classement ?
  • Le maillot blanc, disons le tout de suite, nous pensions que le suspense serait proche du néant. Avec une domination annoncée à l’avance d’Egan Bernal. Sauf que Enric Mas est très impressionnant depuis le début de ce TDF ! Le deuxième de la Vuelta 2018 devrait pouvoir ramener ce maillot du meilleur jeune à Paris.
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires