L’ARJEL, l’Autorité de Régulation des Jeux en ligne, a publié les premiers chiffres un peu plus d’un mois après l’ouverture du marché à la concurrence. Ce premier bilan au lendemain de la Finale de la Coupe du Monde 2010 montre un réel engouement des français pour les paris sportifs en ligne







L’ARJEL, l’Autorité de Régulation des Jeux en ligne, a publié les premiers chiffres un peu plus d’un mois après l’ouverture du marché à la concurrence. Ce premier bilan au lendemain de la Finale de la Coupe du Monde 2010 montre un réel engouement des français pour les paris sportifs en ligne lors de cette compétition. Pour rappel, 15 opérateurs de jeux en ligne ont reçu le feu vert de l’ARJEL pour un total de 23 agréments délivrés (paris sportifs, paris hippiques et poker). Dix opérateurs ont reçu un agrément afin de proposer des paris sportifs en ligne le 08 juin et le 25 Juin 2010. Voici les premiers chiffres communiqués par l’Arjel depuis l’ouverture le 08 juin:

  • 1,2 millions de comptes joueurs actifs pour 12 opérateurs (paris sportifs, paris hippiques et Poker)
  • 9.3 millions de paris réalisés
  • 83 millions d’€ de mises pour les paris sportifs répartis sur 7 sites opérationnels (Betclic, Sajoo, EurosportBet, Bwin, FDJ, PMU et France pari qui a ouvert en Juillet).
  • Le football est no1 avec 58.5 millions d’€ de mises (soit plus de 70%) devant le tennis 13.5 millions d’€ ( 16.3%) et 11 millions d’€ pour les autres sports.
  • 52.5 millions d’€ misés sur les paris hippiques.

Investissements publicitaires des opérateurs

Selon Kantar Média, il y a eu un peu plus de 40 millions d’€ d’investis en publicité de la part des 6 principaux opérateurs de paris sportifs:

  1. PMU: 12.6 millions d’€
  2. FDJ: 12.4 millions d’€
  3. Bwin: 6.2 millions d’€
  4. Betclic: 4.3 millions d’€
  5. Sajoo: 2.4 millions d’€
  6. EurosportBet: 2.3 millions d’€

On note clairement la force de frappe marketing des 2 anciens monopoles avec des budgets largement supérieurs à la concurrence. Les publicités sont passées en boucle lors des matchs de la Coupe du Monde, celles du PMU ont surement été les plus originales.

Les premières réactions des opérateurs

Betclic

Selon un sondage BVA, 49,6 % des internautes masculins questionnés déclarent avoir joué sur BetClic depuis la libéralisation du marché, devant le PMU (33 % de citation), la FDJ (26 %) et Bwin (19%).

Pour Nicolas Béraud, DG de Mangas Gaming propriétaire de Betclic interrogé par le JDD.fr : « BetClic apparaît comme le leader et le grand gagnant de l’ouverture des paris en ligne ». Il a aussi rappelé que « même si l’ouverture a bien fonctionné, il reste encore beaucoup de potentiels parieurs ». Il a également déclaré que « Juin a été exceptionnel » pour le site. Concernant les paris sur le Mondial, il a ajouté que « Ça a vraiment explosé à partir des quarts de finale et des demi-finales où on a eu une très forte activité ». Les matches prisés par les parieurs sur BetClic ont été Espagne-Allemagne, France-Mexique et Uruguay-Pays-Bas.

Selon IGamingfrance, les parieurs ont misé en moyenne 10€, pour un budget moyen d’environ 45€ sur les 62 matchs du Mondial 2010 chez Betclic.fr, les paris les plus prisés ont été le 1N2 et le score exact.

Sajoo

Christophe Blot, le Directeur général délégué de Sajoo (filiale du groupe Amaury propriétaire notamment de L’Equipe) a déclaré sur le site Investir.fr le 02 juillet dernier: « Les résultats sont au-dessus de nos espérances, même si on a une petite baisse depuis l’élimination de la France en termes de nombre de nouveaux joueurs qui viennent sur le site ». Il a ajouté cependant que Sajoo.fr ne s’attend pas à gagner de l’argent avant 3 ans, en raison surtout d’un taux de taxation élevé sur les mises des joueurs, de l’ordre de 7.5%.

EurosportBet

Pour Olivier Ou Ramdane, le Directeur Général d’EurosportBet, filiale du groupe TF1: « Le bilan est positif. Partis de zéro il y a un mois, nous comptons des dizaines de milliers de joueurs. Les Français sont au rendez-vous ». Il ajoute « La Coupe du monde a créé un vrai engouement malgré l’élimination de l’équipe de France.  Après, il y aura peut-être un petit creux mais qui devrait se combler lors de la reprise de la Ligue 1 »

Autre information intéressante: 77% des paris ont porté sur la Coupe du monde, concentrant 67% des mises. Jusqu’à son élimination, le Brésil était le pays favori des parieurs, suivi de la France chez EurosportBet.

Bwin

Bwin a commenté par l’intermédiaire de Norbert Teufelberger, co-PDG de Bwin: « Notre premier mois d’activité en France a été prometteur, malgré un taux de taxation élevé. Il devient apparent que l’investissement que nous avons fait  au niveau du branding, de la technologie et de l’organisation commence à porter ses fruits. Comme pour l’Italie, il était très important d’être opérationnel en France dés l’ouverture du marché et d’investir de manière significative en acquisition de joueurs. Grace au succès de la régulation pour les joueurs, nous nous attendons à ce que d’autres pays suivent dans les pas français et italiens. »

FDJ (ParionsWeb)

L’ex monopole français sur les paris sportifs en ligne a indiqué avoir atteint ses objectifs avec un chiffre d’affaires sur Internet de plus de 14 millions d’euros. Elle a ainsi doublé son chiffre d’affaires, le nombre de joueurs inscrits et le nombre de mises. LA FDJ présentera d’ailleurs cette semaine son bilan sur la Coupe du Monde.

PMU

Le directeur de la communication Benoit Cornu à déclaré dans Les Echos: « Le démarrage est très encourageant, l’audience du site a explosé et nous avons multiplié par cinq le nombre d’inscrits »

Le site Pmu.fr a enregistré une hausse de visiteurs uniques de + 64% par rapport à mai 2010 et a généré 80 % de son activité avec le football, avec près de 95 % sur le Mondial 2010.

L’essor des paris en direct ou live betting

La Coupe du Monde qui vient de se dérouler en Afrique du Sud a aussi été l’occasion de noter l’engouement des joueurs français pour les paris en direct. Voici quelques chiffres donnés par les opérateurs légaux pour illustrer le phénomène:

– C’est sans surprise qu’un opérateur comme Sajoo, qui propose de nombreuses rencontres en direct et possède une plateforme de live betting appréciée des parieurs annonce les chiffres les plus significatifs: 60% des paris sur les différents sports ont été effectués sur des matches en direct.  «Tout internaute qui a parié une fois sur une rencontre en direct ne regardera pas sa prochaine rencontre sportive de la même manière » a ainsi commenté Christophe Blot.

– Chez EurosportBet, les paris en live représentent aussi une part importante: « Nous nous attendions à ce succès mais pas dans cette proportion. À Eurosportbet.fr, le live représente 50% des mises », a indiqué Olivier Ou Ramdane.

– Autre commentaire fait par un opérateur, Benoît Cornu du pmu.fr : « Les paris en direct représentent un tiers des paris sur notre site ». A noter que ce chiffre plus bas pour le pmu peut s’expliquer par une plateforme de paris en direct pas encore totalement au point avec quelques bugs et infos manquantes.

Cette tendance devrait se confirmer sur le long terme chez les opérateurs.

Sources: LesEchos.fr, LeJDD.fr, Arjel.fr, IGamingfrance.com





à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires