Primes NBA 2016

La NBA est l’un des plus grands spectacles du monde ! Championnat nord-américain de référence, elle regroupe ce qui se fait de meilleur sur la planète basket. Chaque saison, les franchises assurent le show de novembre à juin avec tous les meilleurs joueurs du monde. De quoi permettre à la NBA de s’assurer de confortables revenus et de s’afficher parmi les plus grands événements.

Quel est le montant des gains de la NBA ?

Avec plus de 2,5 milliards de $ en contrat TV par saison à partir de 2016/2017, et pour neuf ans, la NBA fait partie des événements les plus rémunérés au monde. Car si aujourd’hui, les droits TV lui permettent de toucher quelques 930 millions de dollars par saison, le futur contrat déjà signé permettra de tripler les gains de la Ligue. Ce qui permettra notamment aux franchises d’offrir des salaires encore plus importants pour un salary cap revu à la hausse et atteindre les 90 millions de dollars par équipe !

Combien vont gagner les équipes de NBA en 2016 ?

En attendant la mise en place du futur contrat NBA, les franchises peuvent néanmoins compter sur des primes conséquentes.

Voici les différentes primes versées par la NBA liées aux performances sportives chaque saison :

  • Meilleur bilan en NBA : 403 790 $
  • Meilleur bilan de chaque conférence : 353 316 $ (deux équipes)
  • Deuxième meilleur bilan de chaque conférence : 283 979 $ (deux équipes)
  • Troisième meilleur bilan de chaque conférence : 211 990 $ (deux équipes)
  • Quatrième meilleur bilan de chaque conférence : 166 601 $ (deux équipes)
  • Cinquième meilleur bilan de chaque conférence : 138 822 $ (deux équipes)
  • Sixième meilleur bilan de chaque conférence : 94 684 $ (deux équipes)
  • Equipes participant au premier tour des playoffs : 208 940 $ (seize équipes)
  • Equipes participant au demi-finales de Conférence : 248 611 $ (huit équipes)
  • Equipes participant au finales de Conférence : 410 827 $ (quatre équipes)
  • Equipe perdante en finale : 1 642 863 $
  • Equipe gagnante en finale : 2 479 327 $

Lors des Play-offs, les 16 franchises qualifiées se partagent quelques 14 millions de $ : une somme en constante progression. Par exemple, elle était de 7 millions de dollars lors du dernier titre de champion obtenu par les Bulls de Michael Jordan (1998).

Pour leur titre décroché en 2014 et 2015, les San Antonio Spurs et les Golden State Warriors ont perçu 4,1 millions de $.

Comment est calculée la répartition des gains en NBA ?

Il existe plusieurs modes de redistribution des gains en NBA. Tout d’abord, la partie sportive, qui dépend uniquement des performances obtenues lors de la saison régulière (classement de conférence) et en fonction du nombre de tours passés en Play-offs. Autre système permettant de redistribuer l’argent des franchises, la Luxury tax, qui permet à la NBA de reverser jusqu’à 50% de la somme récupérée auprès des équipes dont la masse salariale dépasse la limite autorisée à celles qui en revanche la respectent. Les écarts des plus dépensiers permettent aux autres de toucher au total environ 50 millions de $.

Enfin, un troisième moyen permet d’équilibrer les gains des franchises avec plus de 230 millions de $ échangés : le revenue sharing. Principe assez simple, puisqu’il revient pour toutes les équipes de la Ligue de verser dans un pot commun la moitié de leur chiffre d’affaires qui sera ensuite reversé à part égale entre toute les équipes.

Comment booster ses gains avec la NBA ?

Avec une saison régulière riche en matchs (82 rencontres par équipe) et en spectacle, les opportunités de parier sur la NBA sont très nombreuses. Ensuite, la phase finale avec Play-offs demeurent un grand événement avec beaucoup de suspense et des matchs disputés sur lesquels des paris sont systématiquement proposés.

# Sites de Paris Bonus Max Bonus Offert Note Descriptif Parier
1 BetClic 100 € * Pari gratuit A+ Revue Parier
2 ZEbet 150 € * Paris gratuits offerts A Revue Parier
3 Netbet 100 € * Pari remboursé + crédits A Revue Parier
4 PMU 170 € * 1er pari sportif remboursé 100€ A- Revue Parier

betclic

à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires