Primes Top 14 2015-2016

Le Top 14 est devenu depuis quelques saisons le championnat le plus prestigieux d’Europe. En faisant venir des stars internationales (44% des joueurs du Top 14 sont étrangers), telles Wilkinson, Giteau, Habana ou encore Carter et Cooper, le championnat de France se révèle passionnant sportivement et dynamique économiquement. Ainsi, les gains du Top 14 ne cessent de progresser au profit des clubs.

Quel est le montant des gains du Top 14 ?

Actuellement, le cumul des recettes du Top 14 approche les 110M€, mais la très grande majorité provient des droits TV du championnat. En effet, 74M€ sont à ce titre reversés chaque saison aux clubs, qui touchent également 5M€ par la FFF pour le dédommagement des joueurs internationaux et 11M€ de droits TV/marketing liés aux Coupes d’Europe.

Avec un contrat actuel qui lui permet d’encaisser pour 74M€ de droits TV par saison, le Top 14 se montre particulièrement compétitif. Avec une telle manne financière, les clubs français peuvent attirer les meilleurs joueurs du monde en leur offrant des salaires attractifs. Ainsi, Dan Carter, double champion du Monde avec les All Blacks, touchera au Racing plus de 1,5M€ de salaire annuel. Un pari pour le club francilien dans l’optique de l’inauguration en 2016 de son nouveau stade (Arena 92) et ses 32.000 places. Avant lui, Johnny Wilkinson avait permis à Toulon de remporter à la fois des titres et près de 800.000€/an en produits dérivés.

Loin des salaires de stars, le salaire moyen d’un joueur évoluant dans le Top 14 tourne autour de 13.000€/mois.

Combien vont gagner les clubs du Top 14 ?

En Top 14, le budget moyen est de 21M€, alors qu’il n’était que 8M€ il y a dix ans ! De même, lorsque le Stade Toulousain présente le budget le plus élevé du championnat avec 35M€, il était deux fois moins important en 2005.

Les reversements de la LNR auprès des clubs du Top 14 explique en grande partie cette hausse conséquente des budgets. A titre indicatif, avant que les droits TV du Top 14 ne progressent de 34 à 74M€ à partir de 2014/2015, voici ce qu’ont touché les clubs du Top 14 sur la base du contrat 2013/2014.

  • Stade Toulousain 3,2M€
  • Toulon 3,03M€
  • Clermont 3M€
  • Castres 2,99M€
  • Racing Métro 92 2,8M€
  • Montpellier 2,64M€
  • Perpignan 2,6M€
  • Stade Français 2,57M€
  • Brive 2,51M€
  • Oyonnax 2,45M€
  • Bordeaux 2,24M€
  • Biarritz 2,19M€
  • Grenoble 2,16M€
  • Bayonne 2,15M€

Ainsi, pour avoir une estimation des gains des clubs du Top 14 cette saison, les montants ci-dessous sont à doubler, ce qui permet par exemple au Stade Français, champion en titre, de compter sur plus de 5M€ de primes.

Comment est calculée la répartition des gains du Top 14 ?

Sur le plan sportif, les clubs du Top 14 se répartissent 19M€ par saison en fonction de leur classement lors de la première phase du championnat et du classement des 30 meilleurs clubs sur les cinq dernières saisons. Avant cela, la part fixe des droits TV/marketing de la LNR est répartie de façon solidaire entre le Top 14 et la Pro D2 avec 60% pour le Top 14 et 40% pour la Pro D2. Pour les clubs relégués, une prime d’aide à la relégation de 500.000€ est versée, de même les promus en Top 14 perçoivent une prime équivalente. Enfin, une enveloppe de 10M€ est réservée à la formation. Au final, les différences entre les clubs sont minimes.

Comment booster ses gains avec le Top 14?

Avec ses 14.000 spectateurs de moyenne par match, le Top 14 est un événement majeur du sport chaque week-end. Les matchs sont indécis et passionnants avec comme objectif commun le Stade de France et le Brennus. Tous les matchs de la phase de poule à la finale, en passant par la phase finale sont autant d’occasion de parier sur le Top 14 et le rugby.

# Sites de Paris Bonus Max Bonus Offert Note Descriptif Parier
1 BetClic 100 € * Pari gratuit A+ Revue Parier
2 ZEbet 150 € * Paris gratuits offerts A Revue Parier
3 Netbet 100 € * Pari remboursé + crédits A Revue Parier
4 PMU 170 € * 1er pari sportif remboursé 100€ A- Revue Parier

betclic

à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires