Pour cette 19e & last journée de L1 avant la trêve, Caen, 11e avec 23 pts reçoit pour un match à guichets fermés, Lyon, 1er avec 35 pts…



Football > France > Ligue 1 > 19e journée
samedi 20 décembre 2008 – 21 h
Pari / Cotes Caen – Lyon

LES PLUS GROS BONUS POUR PARIER CAEN – LYON !

Pari Caen - LyonPour cette 19e & last journée de L1 avant la trêve, Caen, 11e avec 23 pts reçoit pour un match à guichets fermés, Lyon, 1er avec 35 pts.

Du côté de la Basse Normandie, l’entraînement de la semaine a été perturbé par une actualité concernant l’éventuel départ au mercato du best buteur malherbiste Savidan. Auteur de 7 buts en 18 matches, le néo-international français avait indiqué cette semaine qu’il était pisté par l’OM, une info sur laquelle président Fortin avait réagi en affirmant qu’il ne lâcherai jamais l’ex-valenciennois en 2009. Pas étonnant car il faut avouer que le maintien du club caennais repose essentiellement sur ce joueur acquis cet été (une bourde de Kombouaré au passage !). Les choses étant désormais claires, les hommes du coach Dumas ont donc pu finir leur préparation pour la venue de Lyon l’esprit soulagé. Le bilan de Caen pour cette 1ère moitié de saison est satisfaisant, c’est une team accrocheuse & régulière (5V8N5D). Actuellement 11e, à la même place à laquelle elle avait terminé la saison précédente, la formation du Calvados affiche la 6e best attack à d’Ornano avec 13 buts inscrits en 9 réceptions & la 6e en overall avec 23 buts pour en 18 matches (1 but de plus que Lyon). Avec Savigol (6e best buteur du championnat) en pointe soutenu par Nivet (5 buts) & Adnane, superbuteur à Cherbourg des 2 saisons précédentes mais encore muet en L1, l’on trouve également des ressources offensives dans l’entre-jeu, avec le physique milieu récupérateur Gomis (2 but), Ben Khalfallah (2 buts), « pigeon » Lemaître (1 but), Deroin (1 but), Proment & Leca, en attendant les backs de Florentin (2 buts) & Eluchans (1 but). Behind, la 8e best défense at home avec 7 buts contre en 9 matches aime contenir les assauts adverses avec Seube (1 but, 3 jaunes), Barzola formé à Argentinos Juniors (3 jaunes), Sorbon (3 jaunes) & Svensson (ex-IFK Goteborg & Rangers) ou encore le défenseur central Boucansaud qui ne cesse de se décarcasser pour prévenir le danger sur les cages du portier Planté. Restant sur 2 rencontres invaincues (2-2 chez Sochaux, 1-1 face à Rennes), les calvadosiens doivent cependant mûrir sur certains points vitaux pour espérer survivre, notamment leur gestion physique & mentale pendant 90 mn & surtout leur grande faiblesse face aux coups de pieds arrêtés. Et à propos de cette dernière remarque, il leur faudra redoubler de vigilance car avec Juninho à la baguette dans le camp opposé, le danger sera bien réel !

Chez les sextuples champions de France, force est de constater qu’il y a du sable dans les rouages, du moins en L1. En effet, autant les gones se sont vaillament hissés au round suivant de la C1 en se montrant combattifs contre le Bayern, Fiorentina & Steaua Bucarest, autant en championnat, ils marquent le pas depuis le 16/11 dernier, date of their last victoire face à Bordeaux (2-1). Il est même surprenant de voir que les hommes de Claude Puel ont pu concédé 2 défaites parmi leurs 4 last matches, 2 upsets à l’extérieur (1-0 contre le PSG & 2-1 à Nantes). A Gerland, pas top non plus puisque c’est un double résultat de parité qu’ils ont offert à Valenciennes & à l’OM, 2 fois 0-0. Mais au-delà de ces contre-perfs, c’est avant tout l’animation offensive qui déçoit avec 1 seul petit but inscrit en tout & pour tout. Avec 6 buts pour & 6 buts contre en 9 déplacements, les choix stratégiques du coach qui favorise clairement le mode défensif ont vraiment l’air de faire défaut autant à Benzema, best buteur du club & 4e best goalscorer de L1 avec 9 buts qu’aux autres membres rhodaniens. Alors certes, l’OL a accumulé nombre de blessés & suspensions mais cela ne justifie pas la récente impuissance d’un champion en titre à jouer au niveau qui est le sien. Certes les multiples compéts apportent leur lot de fatigue, certes les conditions climatiques ont transformé les terrains mais Puel dispose quand même d’une profondeur de banc encore technique & qualifiée pour pouvoir répondre présent. Du coup, l’ogre lyonnais s’est discrédité aux yeux des adversaires qui voient désormais leur chance de manger de la rosette revue à la hausse. L’explication à la mauvaise passe de l’OL réside avant tout dans les mauvais choix du new coach. En effet, entre des turnovers mal gérés & ne pas faire évoluer les joueurs à leur place respective a desservi les automatismes et bouleversé une unité collective qui s’est construite au fil des sacres. Finalement, ce changement de méthode commence aussi à se répercuter en interne, l’affaire Govou ou encore l’annonce de Fred sont déjà des détails qui pourraient annoncer une crise… A moins que tous les acteurs ne se mobilisent & redonnent le coup de collier dans ce last match of 2008, histoire de casser les observateurs les plus critiques & ainsi débuter 2009 l’esprit plus serein !

Type de pari : 1X2
–> Mon pronostic : victoire de Lyon <–
Meilleure cote : 1.91 chez Eurobet
Ma mise : 10 unités

Pronostic réalisé par CHELOU, membre de la Team PEL

Étiquettes : , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires