Nice, fort d’un bon début de saison, avait vu sa série de 8 matches invaincus stoppée sur la pelouse de Marseille début décembre (2-1), puis Lille avait ensuite mis fin à son invincibilité au stade du Ray next week (0-1)…







FOOTBALL
France – Ligue 1
Samedi 17 janvier à 19h00
Pari / Cotes Nice – Auxerre

LES PLUS GROS BONUS POUR PARIER NICE – AUXERRE !

Pari Nice - Auxerre Confrontation pour le compte de la 20e journée de L1 entre Nice, 8e avec 30 pts & Auxerre, 16e avec 20 pts, à priori inégale tant sur le papier qu’au point de vue mental. Nice, fort d’un bon début de saison, avait vu sa série de 8 matches invaincus stoppée sur la pelouse de Marseille début décembre (2-1), puis Lille avait ensuite mis fin à son invincibilité au stade du Ray next week (0-1). Début 2009, Nice a évité le coup de froid sans ses cadres contre Arras (CFA2) en Coupe de France (1-3), puis après avoir vu son 1er match de L1 de l’année reporté contre Nancy, s’est débarassé at home du Havre en 1/4 de Coupe de la Ligue cette semaine (1-0). Cette qualif’ a aussi eu l’avantage de remettre en jambe des titulaires niçois qui n’avaient pas foulé le terrain depuis plus d’1 mois pour certains. A cette occasion, le coach Antonetti avait également vu revenir au sein de la team son best buteur, Rémy (6 buts), blessé depuis décembre. Avec les attaquants Bamogo (5 buts), Mouloungui (3 buts), Modeste (1 but) & Ben Saada, l’OGC ne manque pas de ressources dans la zone offensive.

Les présences dans l’entrejeu d’Echouafni (3 buts), Faé (2 buts), Traoré (1 but), Diakité qui a fait son retour cette semaine ou encore le puissant Hellebuyck sont autant de forces supplémentaires capables de créer en permanence le danger. Knockin’Rool est égal à lui-même, performant mais toujours très physique dans les contacts. D’ailleurs, l’entraîneur sait qu’avec ce collectionneur de cartons, finir un match à 10 est toujours possible. Défensivement, Kanté semble bien revenu & le fait d’avoir été buteur décisif contre la formation normande mardi dernier va sûrement le booster niveau confiance. A ses côtés, Hognon étant forfait, c’est Coulibaly qui fera son retour avec Jeunechamp, Cid & Apam, tous possèdant de solides qualités. Dans les cages, le colombien Ospina est devenu le titulaire en championnat, au détriment de Letizi réservé pour les coupes. C’est donc un groupe chaud, quasi-complet & très motivé qui s’apprête à reçevoir des auxerrois avec le moral dans les chaussettes…

— Pour Auxerre, c’est clair, les choses vont mal. Avec 5V-5N-10D, la formation de Fernandez a encore bien du mal cette saison (comme l’an passé) & est aux portes du trio de bas de tableau avec seulement 3 points d’avance sur le 1er relégable (Sochaux). Le problème principal se situe dans l’efficacité offensive. En effet, avec 6 buts inscrits en 9 déplacements, c’est la 3e plus faible attaque de L1 & avec 14 buts pour en overall, la 2e pire attaque du championnat. Contraint de jouer le maintien, les arguments ne plaident pas en faveur des auxerrois pour y parvenir. A titre d’exemple, l’attaquant roumain Niculae, pourtant si en verve la saison dernière avec 11 goals marqués, est devenu l’artificier le plus muet du territoire français. Quercia (3 buts) est forfait, Jelen (3 buts) toujours forfait & Oliech (2 buts) & Lejeune (2 buts, retour de suspension) manque de réalisme. Les dirigeants pourraient peut-être essayer de penser à envoyer davantage leurs jeunes, certainement plus motivés, tel Kitambala ou encore Dalé, plutôt que de penser à vouloir recruter coûte que coûte (Samassa, Licata).

Car à y regarder de plus près dans le match perdu contre l’OM (0-2), l’association entre Niculae & Kitambala (dont c’était la 1ère titularisation) a montré une vraie piste à creuser. Dans cet esprit, la réussite & la chance devraient bien finir par revenir du côté du club bourguignon (4 poteaux en 5 rencontres). Au milieu, l’essentiel Pedretti (1 but) est questionnable mais la balance penche plus pour une titularisation. L’entraîneur (sur siège ejectable) comptera aussi sur son danois Kahlenberg (1 but) & le jeune ghanéen Narry pour espérer remporter les duels du milieu de terrain, bien que l’entrejeu niçois semble un peu + musclé que celui de l’AJA. En revanche, Auxerre offre une bonne résistance défensive avec Hengbart-tête-dure qui fait son retour aux côtés de Coulibaly, Mignot & du suisse Grichting, Berthod qui pour sa 2nde avec le club bourguignon voudra se faire pardonner, l’arrière-garde ne devrait pas être facile à manoeuvrer pour les azuréens. Dans les cages, le portier Riou a encore à progresser & malgré de belles prestations dans l’ensemble, il manque d’expérience. Globalement, la situation sent le soufre & l’enchaînement de 6 matches sans victoires n’arrange pas la cohésion auxerroise, détruisant petit à petit le peu de capital-confiance de la formation. Enfin, pour en rajouter une couche, l’AJA qui est d’habitude une équipe à coupe vient d’être éliminé par Ajaccio (L2) en 32es de finale ! Quand ça veut pas, ça veut pas mais… quand on veut, on peut !

Type de pari : plus/moins 1.5 buts
–> Mon pronostic : plus de 1.5 buts <–
Meilleure cote : 1.43 Betsson
Ma mise : 10 unités

Pronostic réalisé par Chelou, membre de la Team PEL





Étiquettes : , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires