Après avoir « gagné » la seconde place du championnat de L1 samedi dernier en battant Saint-Etienne (2-1), le PSG se retrouve ce mercredi à disputer son match aller des 16es de finale de la coupe de l’Uefa …



Football > Coupe de l’Uefa
Mercredi 18 février 2009 – 20 h 45
Pari / Cotes PSG – Wolfsburg

PARIEZ SUR PSG – WOLFSBURG AVEC LES MEILLEURS SITES DE PARIS EN LIGNE !

Pari PSG - Wolfsburg Après avoir « gagné » la seconde place du championnat de L1 samedi dernier en battant Saint-Etienne (2-1), le PSG se retrouve ce mercredi à disputer son match aller des 16es de finale de la coupe de l’Uefa à domicile contre le club allemand de Wolfsburg qui pointe actuellement à la 6e place de Bundesliga. Au vu des 2 dernières saisons chaotiques des parisiens, le coach Le Guen avait clairement ciblé en début d’année la priorité sur le championnat, reléguant les coupes, quelles qu’elles soient, au second plan. Dès lors, il n’était pas difficile de deviner que l’entraîneur appliquerait le turn-over comme ligne de conduite. Mais ce qu’il ignorait, c’est que malgré cette team light, celle-ci allait à la surprise générale avancer dans la compét’. En éliminant Kayserispor au 1er tour (0-0, 1-2), le Paris-SG tenait ainsi son sésame pour intégrer la phase des groupes qui continuaient l’aventure. Toujours en mode tournante avancée, la loose sonnait comme une évidence pour le 1er déplacement à Schalke (HT 2-0/FT 3-1). Le second match à domicile contre les espagnols du Racing Santander a montré de quelle manière l’équipe remaniée maîtrisait le up & down (HT 2-0/FT 2-2). Pour le 3e, les franciliens ont eu la chance d’affronter une équipe de Manchester City qui était déjà assurée de sa qualif’ avant le coup d’envoi, privée en plus de Robinho (0-0). Après ce nul, on donnait peu de crédit à Panam pour la suite des opérations, d’une part avec la réception de l’offensif Twente, d’autre part à cause d’un moins bon goal-average que Santander. Et pourtant encore une fois, le bol était du côté du PSG car non seulement le club hollandais, déjà qualifié, se déplaçait en touriste dans la capitale mais Luyindula marquait un 4e but libérateur à la 86e (HT 2-0/FT 4-0). Bref, un vrai début de parcours de lucky-winner & la plus grande erreur serait de prendre le dernier score comme référence, même s’il amène la série à 3 matches européens sans défaite.

Néanmoins ce soir, PLG devrait modifier son attaque puisque Kezman qui était l’un des 2 titulaires de coupes est désormais suspendu à cause de son « jeté de maillot », ainsi Hoarau pourrait bien être préféré à Pancrate pour se remettre davantage en jambe après sa petite blessure avant d’aller affronter Grenoble. Pour le reste de l’effectif, même si les choses commencent à être sérieuses, la Ligue 1 reste le point de mire du coach & avec qui plus est des ambitions revues à la hausse, les cadres doivent plus que jamais être préservés.

— Du côté du club de Wolfsburg, les objectifs européens sont clairement affichés. Et pour les symboliser, il n’y a qu’à constater les précédents résultats depuis le début de la compét’ & son classement final de leader du groupe E, terminant à 2 pts devant le favori, l’AC Milan. Après avoir sorti au 1er tour le Rapid Bucarest (1-1, 1-0), l’équipe de basse-Saxe a donné le ton en explosant facilement chez elle Heerenveen (5-1) lors de la 1ère journée. Ensuite, les loups se sont défaits de Braga (2-3) au 2e match & ont battu le Portsmouth de Crouch à la 3e rencontre. Enfin, les verts & blancs ont su montré leur combativité en allant chercher le nul chez les milanais sur la pelouse du stade Giuseppe Meazza (2-2). Ainsi la meute du coach Magath a vraisemblablement les dents longues. Cependant, une mauvaise nouvelle est venu entâcher les ambitions du club allemand, elle concerne l’absence de leur meilleur buteur Grafite, out pour 3 semaines. Ceci dit, l’effectif possède d’autres armes à l’image de sa paire bosniaque Dzeko & Misimovic, tous 2 ayant d’ailleurs contribué à la 1ère victoire à l’extérieur de Wolfsburg en championnat last samedi & tout autant excellents en Uefa. A noter aussi une autre belle option avec le recrutement du striker japonais Okubo qui, pour info, avait inscrit 35 buts en 17 matches en J-League avant son arrivée. D’autre part, à la différence de Le Guen, l’entraîneur allemand ne fait pas tourner sa team, donc on devrait retrouver l’équipe-type dont les 2 piliers italiens Zaccardo & Barzagli en défense, au côté de Costa & qui reste invaincue sur ses 5 derniers matches européens.

En conclusion, entre ces 2 équipes en forme, Paris aurait tout intérêt à prendre le meilleur sur sa pelouse pour aborder le match retour plus sereinement mais comme à leur habitude, ils ne se jetteront pas de suite à corps perdu dans la bataille, en tentant de maintenir leur défense solide le plus longtemps possible. Cependant, la tâche s’annonce délicate tant le Paris-SG semble sous-estimer ce costaud club de Bundesliga qui se déplace avec l’envie de prendre rapidement les points des buts à l’extérieur, et ce dès la 1ère mi-temps…

Type de pari : 1st Half / Spread
–> Mon pronostic : Wolfsburg +0 <–
Meilleure cote : 2.18 chez 10Bet
Ma mise : 10 unités

Pronostic réalisé par Chelou, membre de la Team PEL

Étiquettes : , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires