Selon un article daté d’aujourd’hui publié sur le le site du journal Les Echos, la Société des Bains de Mer, exploitant monégasque de casinos et hotels prestigieux, va détenir 50% du capital de Mangas Capital Gaming (MCG)…







Société des Bains de MerSelon un article daté d’aujourd’hui publié sur le site du journal Les Echos, la Société des Bains de Mer, exploitant monégasque de casinos et hotels prestigieux, va détenir 50% du capital de Mangas Capital Gaming (MCG). L’autre moitié sera détenu par la Financière Lov, holding controlée par Stéphane Courbit, l’ex patron d’Endemol. La Société des Bains de Mer va souscrire à une augmentation de capital qui va lui permettre de co-détenir le fond d’investissement Mangas CapitalGaming. MCG détient déja 75% du site de paris en ligne Betclic, et a également racheté le site poker.fr. Le montant de l’investissement devrait avoisiner les 100 millions d’Euros selon le directeur général de la SBM.

Cet apport de fond va permettre à MGC de poursuivre sa croissance en faisant l’acquisition de nouveaux opérateurs de jeux européens. Pour la SBM, c’est une belle opportunité de se lancer dans les jeux en ligne et de valoriser sa marque Monte-Carlo SBM. L’intérêt de la société monégasque pour les jeux en ligne ne date pas d’hier, elle avait en effet collaboré en 2003 avec la société Boss Media, spécialisée dans le développment de plateformes logicielles de jeux en ligne (voir article ici)

Commentaires de ParisSportifs.com

C’est donc dans le cadre de l’ouverture programmée du marché des jeux en ligne France début 2010 que ce partenariat d’envergure intervient, permettant à Mangas Capital Gaming de disposer de liquidités importantes pour poursuivre son expansion en Europe. C’est vraiment un atout de taille pour le développement du fond d’investissement Mangas Capital Gaming, qui possède déja 75% du bookmaker Betclic et qui a annoncé le rachat du bookmaker scandinave Nordicbet. Avec ce rapprochement, Stéphane Courbit va pouvoir mener à bien son projet d’expansion et devenir ainsi un acteur européen majeur et surtout le leader français sur le marché des jeux en ligne, avec en point de mire bien entendu l’ouverture à la concurrence du secteur en 2010. De nouvelles acquisitions devraient être annoncées dans les prochaines semaines, et le nom de Mangas Capital Gaming devrait encore appraitre dans l’actualités des jeux en ligne. Le marché des paris en ligne suscite bien des convoitises, de grands groupes médias français s’y intéressent déja de très près. On ne compte plus les annonces concernant la volonté de se lancer sur le marché de groupes tels TF1, M6, Orange et plus récemment Amaury (L’Équipe, Le Tour de France avec ASO) qui a lui déja signé un partenariat avec Bwin. Une chose est sure, Stéphane Courbit vient de frapper un grand coup et prend une longueur d’avance avec cete annonce de rapprochement, la Société des Bains de Mer étant un allié de poids.

Source: Lesechos.fr




Étiquettes : , , , ,
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires