Pari en ligne finale Roland Garros – Pari Nadal Soderling

06 juin 2010 par · Ecrire un Commentaire 



Le grand jour de la finale des Internationaux de France de Roland Garros est arrivé : A partir de 15h, Rafael Nadal et son tombeur en huitièmes l’an dernier, Robin Soderling, en découdront sur le court central pour le fameux trophée. Les sites de paris sportifs en ligne ne donnent en principe pas cher de la peau du Suédois, avec des cotes autour de 3,80 pour une victoire de Soderling. Si l’Espagnol fait figure d’épouvantail depuis le début du tournoi (aucun set concédé à ses adversaires), il ne faut pas occulter le fait que Soderling a éliminé celui que tout le monde voyait déjà défier Nadal cet après-midi pour la finale rêvée – Roger Federer – et qu’il pratique en ce moment un tennis très efficace. En pleine confiance, le Suédois voudra également effacer la déception de sa finale perdue l’an dernier.

N’oublions pas non plus, donc, que c’est ce même Soderling qui avait éliminé Nadal en huitièmes de finale lors de l’édition 2009. Il reste d’ailleurs, à ce jour, le dernier joueur à avoir battu le quadruple vainqueur du tournoi. Ce match offrira donc une revanche presque espérée au clan Nadal. Un peu de piment donc, s’il en fallait.

Gains vainqueur Roland Garros

Pour la petite histoire, sachez que le vainqueur de cette finale repartira avec un chèque de 1,06 million d’euros, pendant que son dauphin, lui, devra se « contenter » de la moitié, soit 530 000 euros.

A vous de jouer pour réaliser vous aussi quelques gains sur cette finale ; peut-être pas autant que ces deux joueurs, mais le premier pari remboursé BetClic 50 euros*, par exemple, vous donne une chance de gagner sans risquer votre propre argent. Si vous gagnez, vous empochez vos gains, si vous perdez, BetClic vous rembourse vos 50 euros et vous pouvez même les retirer. A ce jeu là, un pari sur Soderling est plus que tentant avec un gain de 190 euros à la clé (ou vos 50 euros remboursés).

* voir conditions sur le site

Peut-on vivre du jeu ? Découvrez les parieurs pros qui gagnent leur vie grâce aux paris sportifs

07 janvier 2010 par · 3 Commentaires 



Peut-on vivre du pari sportif ? C’est la question que bon nombre de parieurs débutants se posent. La réponse est évidemment oui, mais à quel prix ? 
Il y a quelques mois encore, les Français devaient se contenter de jouer au loto, PMU ou de placer un ticket Cote & Match pour espérer gagner de l’argent avec le jeu. Mais l’émergence des sites de paris en ligne et les avantages qu’ils présentent (hauteur des cotes, taux de redistribution élevé, paris spéciaux, paris en direct…) ont changés complètement la donne et ont permis à plusieurs parieurs de transformer leur loisir en véritable métier.

Evidemment, tout le monde rêve de vivre de sa passion du football ou du tennis, d’en finir avec le réveil à 7h du matin et la routine métro-boulot-dodo… Mais la réalité est tout autre : la vie d’un parieur professionnel est bien remplie et n’a rien à voir avec celle, sans contraintes, d’un gagnant du loto. En effet, vivre des paris sportifs demande beaucoup d’investissement personnel et un mental d’acier : Le parieur pro pourrait être assimilé à un sportif de haut niveau, sans cesse obligé de rester concentré à chaque victoire ou de se remettre en question en cas de défaites…

Les difficultés du métier de parieur

Etre chanceux, comprendre le jeu et connaître parfaitement ses acteurs, sont des qualités certes essentielles mais qui ne suffisent pas sur le long terme. Un parieur qui espère vivre des paris sportifs doit effectuer une analyse approfondie des cotes, des statistiques, de l’environnement, de la forme des joueurs… Ce lourd travail et ces connaissances permettent de mieux maîtriser les risques et de dégager un pronostic fiable.
Mais l’élément clé de la réussite d’un parieur professionnel est la gestion de son capital et de ses mises. La plupart des pros préconisent de ne jamais parier plus de 20% de son capital afin d’optimiser la gestion de son portefeuille.

Selon Noart, parieur pro et chroniqueur sur Radio pronostics et Best-pronostic.com : « On peut comparer le paris sportif à la bourse. Mais contrairement aux marchés financiers, on maitrise beaucoup plus d’éléments aux paris sportif. Grâce à la médiatisation du sport en général, il est plus simple d’obtenir des informations sur un match de football par exemple, que sur la gestion d’une entreprise cotée en bourse »

Bien gérer son capital permet notamment de ne pas s’enfoncer dans de longues périodes de disette et de limiter ses pertes. Car même les meilleurs connaissent des périodes de doutes…

« Bien sûr qu’il m’arrive de perdre ! Le pari est mon métier et c’est ce qui me fait vivre, alors je dois m’adapter en gérant mon capital de façon professionnelle. Il est donc indispensable de garder une ligne de conduite mais surtout de faire la distinction entre parier et jouer … »

Parieur pro : la vie de rêve ?

La plupart des pros, qu’ils soient joueurs de paris sportifs, turf ou de poker, ont beaucoup de mal à allier leur métier avec leur vie sociale. Cette difficulté à trouver du temps pour autre chose que le jeu peut mettre en péril leur équilibre personnel et donc leur principale source de revenus.

« Un véritable parieur professionnel fait quasiment abstraction de toute vie sociale, il est constamment à l’affût de la moindre information et se doit de suivre tous les matchs, tous les jours et dans le monde entier. Autant dire qu’il est donc très compliqué voire impossible d’arriver à allier ce type de métier avec une véritable vie familiale. Il faut donc bien avoir conscience de tout ça avant de se lancer dans ce métier très éprouvant mentalement … »

Combien gagne un parieur professionnel ?

C’est LA question que tout le monde se pose ! Mais il est vraiment difficile de connaître exactement les revenus des milliers de joueurs qui ont fait des paris sportifs leur métier. Les gains varient selon les personnes mais certains parieurs arrivent ainsi à gagner jusqu’à 100 000 euros par an (surtout en Angleterre ou la culture des paris est très développée).

« Il est certain que les paris sportifs me permettent de vivre sans problèmes d’argent et d’enregistrer des revenus réguliers. Je pense cependant que la plupart des parieurs connaissent des hauts et des bas, c’est donc la qualité de gestion de son portefeuille qui fait la différence. Ainsi, pour ceux qui veulent se consacrer à 100% aux paris sportifs, je leur conseillerais dans un premier temps de prendre les paris comme un bon moyen d’arrondir leurs fins de mois. Il faut acquérir un maximum d’expérience avant de se lancer dans le grand bain …»

Merci à Noart pour sa collaboration

Karlovic – Federer : Nouveau duel de serveurs !

30 juin 2009 par · 1 Commentaire 



Mes derniers paris sur les tie breaks ont été une réussite. Du coup, mon compte Betclic est remonté à 45 euros, ce qui est plutot encourageant.

J’ai choisi de continuer dans ma précédente méthode, à savoir de miser sur un tie break dans le premier set entre 2 bons serveurs. Le match entre Karlovic et Federer s’y prête à merveille. Les 2 joueurs ont toujours remporté leur service depuis le début du tournoi, et Karlovic a encore été impressionnant hier avec 35 aces face à Verdasco. Quand le croate joue comme ça, il semble inarrêtable. Je trouve aussi qu’il s’est amélioré dans le jeu, et la surface de Wimbledon lui convient parfaitement. Bref, j’ai décidé une petite pièce sur Karlovic, car je ne pense pas qu’il vaut la cote de 7 que Betclic lui attribue.