Pronostic Toulouse – Nice

19 décembre 2008 par · Ecrire un Commentaire 







Football > France > Ligue 1 > 19e journée
samedi 20 décembre 2008 – 19 h
Pari / Cotes Toulouse – Nice

BONUS EXCLUSIF POUR PARIER TOULOUSE – NICE !

Objectif podium dans cette dernière journée de L1 avant les vacances pour Toulouse, 6e avec 30 pts qui accueille Nice, 8e avec 29 pts dans son Stadium Municipal.

Après avoir sué à grosses gouttes la saison dernière en ayant fait un parcours calamiteux qui a failli leur coûter la relégation, le TéFéCé fait aujourd’hui vraiment partie des teams surprises de ce championnat cette année. En effet, depuis que coach Casanova a remplacé Baup aux commandes de l’équipe, les toulousains ont su mettre en application tous les conseils de l’ancien spécialiste des gardiens de la ville rose, lequel a tout simplement su étendre les connaissances techniques propres à un portier à toute l’équipe en imposant un mode ultra-défensif. D’ailleurs, les résultats sur le terrain le prouvent puisque Toulouse s’affiche comme la meilleure défense du championnat à domicile avec seulement 4 buts encaissés en 9 matches (une seule défaite), la 3e en overall avec 13 buts contre en 18 rencontres ! Il faut quand même bien avouer que ces stats ne sont pas seules le fruit de l’excellent travail du vigilant portier Carrasso & des défenseurs Cetto (1 but), Congré (1 but), Fofana, Mathieu & le brésilien Paulo Cesar. En réalité, c’est surtout parce que toute cette équipe bétonne à 11 dans sa zone défensive que les adversaires ont des difficultés à trouver le moindre espace en direction des filets. Et une fois que les assauts de l’opposant ont évidemment échoué, l’équipe de Haute-Garonne s’adonne à sa méthode offensive favorite qui consiste à n’agir qu’en contre-attaques. Et pour les conduire, la relance est souvent menée par Didot (1 but), Sirieix, le grand Capoue (1 but), le guinéen Mansaré (1 but) ou encore le physique norvégien Braaten, qui ont tous la même consigne, trouver Gignac, l’attaquant qui vient de fêter ses 23 ans le plus en forme du club avec ses 10 buts inscrits & qui a su sortir de l’ombre grâce au départ d’Elmander vers l’Angleterre. Il faut bien reconnaître que le 2e meilleur buteur de L1 a de véritables dispositions face au but & sait faire preuve d’un réalisme déconcertant. Pourtant, attention au phénomène de dépendance dont est victime le TFC aujourd’hui car la moindre blessure de son arme offensive principale entraînerait un arrêt brutal de la dynamique toulousaine & assurément une dégringolade conséquente dû à un manque de solution, malgré les espoirs placés en Pentecote, Bergougnoux ou encore le danois Larsen !

Les aiglons ont du nourrir des regrets d’avoir perdu sur leur terrain face à la solide formation lilloise la semaine dernière (0-1), concédant ainsi seulement leur second revers en 12 journées mais surtout leur 1ère défaite à domicile au stade du Ray. La 10e attack overall du championnat (21 buts pour en 18 matches) , la 7e à l’extérieur (9 buts inscrits en 9 déplacements) aura donc à coeur de se racheter après 3 journées sans victoire, elle dont l’objectif de cette fin d’année est d’amener son total de points au minimum à 30, soit 1 unité de retard sur ses ambitions hivernales, ce qui correspondrait à ramener le point du match nul chez des rigoureux toulousains. Pour donner de l’envie à ses ambitions, la formation niçoise se rappellera qu’elle a déjà remporté 4 de ses batailles à l’extérieur cette saison, à Auxerre, Monaco, Lorient & à Saint-Etienne il y a 1 mois. Pour cette confrontation, le coach Antonetti devra toujours se passer des services de son meilleur buteur, l’attaquant Rémy (6 buts), blessé (encore !). L’entrejeu se verra également privé de l’ivoirien Coulibaly & de Rool, forfait (encore !), en défense, Apam ne sera pas là & enfin, le gardien n°1 Letizi est lui toujours out, c’est donc Ospina qui devrait de nouveau assurer l’intérim. Malgré toutes ces blessures, l’OGC Nice a encore les moyens de faire un résultat à Toulouse en comptant sur de bons ingrédients en attaque avec Bamogo (5 buts), le gabonais Mouloungui (3 buts), Ben Saada & Modeste. Ajoutez une dose du performant Faé, une pincée de l’expérimenté Hellebuyck & du malien Traoré (1 but), un soupçon de l’excellent milieu défensif Echouafni, élu meilleur joueur de novembre par l’UNFP & la zone du milieu de terrain se retrouve vraiment croustillante. En défense, un peu d’Hognon pour faire pleurer les attaquants adverses & une bouteille de Cid brut pour saouler les esprits toulousains aideront Diakité, Jeunechamp & Kanté à maintenir le meilleur pressing possible sur Gignac & lui oter toutes occasions possibles de trouver le cadre !

Type de pari : 1st Half – Spread
–> Mon pronostic : Nice +0.25 <–
Meilleure cote : 1.667 chez 10bet
Ma mise : 10

Pronostic réalisé par CHELOU, membre de la Team PEL