Tony Parker se dévoile dans un documentaire








Tony Parker se dévoile dans un documentaire« Under Control » (sous contrôle); l’expression semble taillée pour définir la vie de Tony Parker. C’est justement le titre d’un très beau documentaire diffusé par Canal+. Un film retraçant le parcours du numéro des 9 des San Antonio Spurs, plus de dix ans après son arrivée en NBA. Sa vie de tous les jours, ses espoirs en club comme avec l’équipe de France, son intimité… Retour sur la trajectoire du frenchy devenu une étoile parmi les étoiles outre-Atlantique!

La vie de Tony Parker, dix ans après

Premier joueur européen désigné MVP en 2007, Tony Parker -3 bagues de champion NBA à son actif- est une icône du basketball dans le monde entier. Avec Tim Duncan et Manu Ginobili, ses deux coéquipiers chez les Spurs, il forme très probablement l’un des tous meilleurs trio que la prestigieuse ligue américaine ai jamais connu lors de la dernière décennie. Même ses plus grands adversaires ne cachent pas leur admiration pour les performances du meneur tricolore.

Une réussite sportive logiquement couplée à un succès médiatique et financier des plus alléchants, avec un salaire annuel de 12,5 millions de dollars (hors primes, contrats de sponsoring et autres publicités diverses). Un aboutissement qui n’empêche pourtant pas TP de garder la même humilité et cette incroyable envie de toujours transcender les limites au fil des ans. Même exilé à l’autre bout du monde et confortablement installé à San Antonio, l’ancien joueur de Levallois n’a pas perdu le Nord. La preuve en images.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Remporter un titre avec l’équipe de France de basket

Quand d’autres français exilés aux US en sont encore à ce demander s’ils préféraient s’offrir un titre en NBA ou remporté une médaille avec les Bleus lors des JO de Londres, Tony Parker rêve pour sa part de réaliser un doublé historique. Qualifié en finale de la Conférence Ouest avec les Spurs, le numéro 9 se verrait bien atteindre ce pallier avec l’équipe de France cet été… Avec pourquoi-pas un sacre aux dépens des Etats-Unis! Sans ambition, il n’y a pas de talent!






à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires