L’exode de nombreux joueurs de foot vers des clubs plus petits se fait de plus en plus et la raison majeur de ces transferts est bien entendu l’argent. Certains sont jeunes, d’autres le sont moins mais leur source de motivation reste la même, palper encore plus d’argent.



photo salaire footballeurOn ne comprend parfois pas certains choix de footballeurs qui décident d’aller s’enterrer dans des championnats comme le Qatar, la chine ou la Russie  . Loin du prestige des grandes compétitions, de la médiatisation, et aussi de leurs pays d’origine. Que peux donc motivez des choix de carrières assez « exotiques » ?

Certains y voit une « pré retraite » et/ou souhaitent obtenir du temps de jeu qu’ils obtiendront en rejoignant un championnat moins médiatisé donc moins fort mais dans la plupart des cas, c’est avant tout un choix financier qui pousse un joueur à quitter son club et à évoluer dans un championnat secondaire.

Classement des footballeurs assoiffés d’argent

Voici alors notre classement des dix transferts pour lesquels le coté financier à fortement pesé dans la balance :

  • Samuel Eto’o (Anji Makhatchkala): Est devenu le joueur de foot le mieux payé au monde avec un salaire de 20 millions d’euros par an
  • Nicolas Anelka (Shangaï Shenhua): A souvent défrayé la chronique par son comportement. Peut-être que les 12 millions d’euros de salaire annuel vont le calmer
  • Didier Drogba (Shangaï Shenhua): Après avoir remporté la Ligue des Champions avec Chelsea, l’ivoirien peut partir tranquille gagner ses 11.5 millions d’euros par an
  • Hulk (Zénith Saint Petersbourg): Convoité par tous les plus grands clubs, le brésilien a finalement choisit le Zénith Saint Petersbourg et ses 10 millions d’euros de salaire annuel. Étrange
  • Lassana Diarra (Fenerbahce) : en manque de temps de jeu au Real Madrid, le français aurait pu rejoindre des clubs anglais mais a décidé de signer en Turquie pour 4 millions d’euros par an
  • El Arabi (Al Hilal) :Fait parti des transferts les plus étonnant du mercato 2011. L’attaquant caennais convoité par de nombreux clubs a opté pour le Qatar et ses 13 millions d’euros sur 4 ans. Il n’est resté qu’un an et joue désormais à Grenade….
  • Nilmar (Al Rayyan) :: Pisté par le FC Barcelone cet été, le brésilien a opté pour le Qatar et le club de Al Ryyan. Son salaire annuel est de 3.5 millions d’euros.
  • Mamadou Niang (Al Saad) : Le sénégalais aurait préféré un retour à l’OM mais on gros salaire a bloqué les négociations. Il gagne 3.2 millions d’euros par an
  • Juninho (Vasco de Gama) : Le mister coup franc de l’OL a signé un contrat avec Vasco de Gama pour un salaire annuel de 3 millions d’euros par an
  • Witsel (Zénith Saint Petersbourg) : Ce jeune joueur prometteur du Benfica Lisbonne a t-il fait le bon choix en rejoignant le Zénith. Son banquier pense que oui avec un salaire de 3 millions d’euros à l’année.

Tous ces joueurs jouent dans ces clubs pour l’argent alors qu’ils pourraient évoluer dans l’un des cinq championnats majeurs en Europe. Même si une carrière de footballeur est éphémère, ces derniers gagnent très bien leur vie mais préfère tout de même se remplir vite les poches.

On comprend donc mieux pourquoi le championnat de France est peu attractif. Aux vues des salaires de Ligue 1, excepté le nouveau Paris-Saint Germain, aucun club  ne peut s’aligner sur les autres grands clubs européens et encore moins sur les clubs acheté par de riches investisseurs comme Shangaï Shenuha, Anji Makhatchkala ou encore les clubs qataris.

à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires