3 questions sur le rachat de l'OM








« Nous rêvons qu’un milliardaire rachète le club pour enfin voir un actionnaire donner du rêve au peuple marseillais. Et dire que nous l’avons déjà cet actionnaire milliardaire… » A l’instar des South Winners, nombreux sont les supporters de l’OM à désirer voir débarquer un richissime propriétaire  souhaitant redonner au club la pleine mesure de ses ambitions. Mais si les rumeurs vont bon train depuis quelques années déjà, aucune n’a débouché sur un proposition concrète… Zoom sur ce sujet sensible en trois questions.

L’OM a-t-il le bon profil pour un rachat ?

Labrune-Anigo

Potentiellement, le club phocéen n’a rien à envier au PSG de QSI ou l’AS Monaco de Dmitri Rybolovlev. Une aura importante en France comme à l’étranger, une présence régulière en coupe d’Europe, des finances de nouveau saines depuis la cure d’austérité imposée par la direction ces dernières saisons ainsi qu’un nouveau stade flambant neuf en cours de livraison… Margarita Louis-Dreyfus dispose de solides arguments à poser sur la table en cas de négociation. En revanche, certains points noirs persistent, à commencer par:

  • Une billetterie en grande partie gérée directement par les clubs de supporters. Ce qui constitue un manque à gagner terrible puisque le club se retrouve dans l’incapacité d’appliquer ses propres tarifs.
  • Le manque de transparence dans la gestion du club. Margarita ne semble clairement pas disposer de la même emprise que son défunt mari Robert Louis-Dreyfus sur les affaires quotidiennes de l’équipe. Les successeurs potentiels pourraient donc craindre de se voir cantonnés au simple rôle de « vache à lait ».
  • Aucun candidat sérieux n’a vraiment frappé à la porte du club phocéen à ce jour. Or si Margarita doit vendre, elle ne le fera que sur la base d’un projet des plus sérieux. La patronne de l’OM se montrera certainement encore plus méfiante après la célèbre affaire du vrai-faux repreneur Jack Kachkar.

Combien coûte vraiment l’OM ?

le-magnifique-nouveau-velodrome

100 millions d’euros, c’était le montant fixé par Robert Louis-Dreyfus lorsque les premières rumeurs ont commencé à circuler. Depuis, les dirigeants phocéens ont revu légèrement leurs ambitions à la baisse et on parle aujourd’hui de 90 millions d’euros. Une hypothèse renforcée par la divulgation des écoutes téléphoniques de José Anigo il y a quelques mois.

Si tu connais quelqu’un un jour qui veut racheter le club, moi je sais que dans un an, un an et demi au maximum, elle va le vendre (…) Vincent (Labrune) m’a dit de manière précise, si un mec arrive avec 90 millions, c’est exactement ce que Robert a mis dans le club en réalité. Pour qu’il re-rentre dans ses sous. 94 ou 95 à peu près pour qu’il retrouve sa surface financière investie.

A titre de comparaison, le groupe QSI avait déboursé quelque 50 millions d’euros pour devenir actionnaire majoritaire du PSG en 2011…

Margarita Louis-Dreyfus prête à vendre l’OM ?

om

Officiellement, la réponse est non. Mais tous les indicateurs laissent à penser que Margarita Louis-Dreyfus pose soigneusement les bases d’une négociation favorable à l’horizon 2015 avec la livraison du nouveau stade Vélodrome. La stratégie adoptée est simple : rétablir l’équilibre du club phocéen grâce à un encadrement strict de la masse salariale -passée de 100,8 millions d’euros sous Didier Deschamps à « seulement » 65 millions d’euros la saison passée-, une posture bien moins agressive sur le marché des transferts, ainsi que des résultats sportifs globalement positifs, synonymes d’entrées d’argent supplémentaires et d’une bonne image.

En somme, les supporters marseillais désireux de voir l’OM entrée dans une nouvelle dimension vont encore devoir prendre leur mal en patience un petit moment… A moins qu’un nouveau rebondissement ne vienne redistribuer les cartes!

Cote et Matchs de l’Olympique de Marseille

En attendant une opportunité de vente digne de ce nom, c’est avant tout sur le terrain que les Marseillais vont devoir se concentrer avec l’objectif de décrocher un précieux sésame pour la coupe d’Europe. L’OM est en retard sur ses principaux concurrents à la mi-saison, mais rien n’est terminé pour la bande de José Anigo… Profitez-en pour parier sur chacun des matchs de l’équipe d’ici à la fin de saison. Vous n’amasserez peut-être pas assez de gains pour devenir un candidat potentiel au rachat du club, mais le jeu en vaut la chandelle!

Malik Touzri





à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires