Bilan des Paris Sportifs sur la Ligue 1 – 22éme journée

Bon, on est d’accord : les lundis matins, ce n’est pas spécialement notre moment préféré dans la semaine. Mais bon, il faut bien retourner au boulot et comme chaque semaine, vous faire le bilan clair et transparent sur la journée de Ligue 1 qui s’est terminée ce dimanche soir ! Avec, sans vouloir nous lancer des fleurs, pas mal de résultats que nous avions plus au moins bien anticipés dans notre article Parier sur la Ligue 1 – 22éme journée. Il ne faut certainement pas se reposer sur nos lauriers mais cela fait plaisir.

Bilan Paris Sportifs : PSG 5 – 0 Montpellier

Neymar MbappéAucun regret. Ce n’est pas ce 5-0 très impressionnant qui nous fera changer d’avis : il n’y avait aucun intérêt à parier sur la cote des Parisiens, qui était beaucoup trop faible (1,13) que pour valoir la peine. C’est d’autant plus le cas que sans l’exclusion de Bertaud dès la 14éme minute, le score aurait été probablement beaucoup plus serré. Et sinon, le comportement de Mbappé, on en parle à un moment ? Quoiqu’il en soit, avec 12 points d’avance sur l’OM, le PSG est plus que jamais déjà champion. Qui en doutait franchement ?

Bilan Paris Sportifs : Bordeaux 0 – 0 Olympique Marseille

Les statistiques, on peut leur faire dire n’importe quoi. Ce n’est pas toujours faux mais dans le cas des déplacements de l’OM à Bordeaux, il y avait tout de même une chose que nous ne pouvions pas nier : la dernière victoire des Marseillais chez les Girondins, c’était il y a plus de 40 ans ! Du coup, malgré la très mauvaise forme de Bordeaux, nous avions anticipé un match nul. A plus de 3 contre 1 sur PMU, cela a fait plutôt plaisir ! La value était énorme ici et montre bien qu’il ne faut pas toujours uniquement se fier aux noms/aux classements.

Bilan Paris Sportifs : Nice 2 – 1 Olympique Lyonnais

OGCN OL« Trop compliqué à prédire » étaient nos mots sur cette rencontre entre deux clubs que nous voyions bien terminer la saison en mode boulet de canon, tant le talent (mais aussi les moyens) sont présents. Battus 1-2 quelques jours plus tard, également à domicile et contre l’OL, les niçois ont bien réagi sur cette rencontre jouée à 10 contre 10 la majorité de la rencontre. Avec son superbe doublé, Kasper Dolberg semble commencer à justifier les 20 millions dépensés pour le faire venir de l’Ajax il y a quelques mois. Le danois de 22 ans pourrait être l’un des hommes à suivre en Ligue 1 cette année.

Bilan Paris Sportifs : Rennes 3 – 2 Nantes

Comme très souvent, le derby de l’Ouest a tenu ses promesses ! Et comme très souvent, ce sont les Rennais qui se sont imposés dans un duel qui leur réussit très souvent, surtout à domicile. Si vous ajoutiez à cela l’excellente forme des Rennais (pour qui la troisième position et la Ligue des Champions devient de moins en moins impossible) et l’irrégularité chronique des Canaris… vous obteniez un pari value à plus de 2 contre 1 sur Rennes. Bon : on ne va pas se mentir par contre : le scénario complètement fou de la rencontre, avec des buts de Bourigeaud et Raphinha dans les arrêts de jeu, tiens vraiment du coup de chance. Il en faut parfois !

Bilan Paris Sportifs : Amiens SC 0 – 0 Toulouse

Amiens ToulouseNous, ce qui nous attire le plus, c’est un vieux match nul qui n’arrangerait personne… Voici les mots que nous écrivions vendredi passé. Il y a des fois comme ça, ou au final, nous regrettons de ne pas avoir placé de mise ! De fait, ce match de la peur était assez facilement anticipable et encore plus qu’un pari sur un match nul, une mise sur un pari du type « Moins de 1,5 buts » était probablement profitable. En attendant, ça sent vraiment très mauvais pour Amiens (avec un calendrier infernal à venir) et Toulouse…

Les autres matchs

  • Nous avions mis Dijon et Angers dans la même catégorie : des clubs à domicile assez largement favoris. Nous ne nous sommes pas trompés pour les premiers cités (3-0 contre Brest) que nous voyions assez facilement se sauver. Par contre, Angers, c’est un peu n’importe quoi niveau régularité. Les Rémois, qui n’avaient plus rien gagné depuis la mi-Décembre, les ont humiliés (1-4).
  • 3 victoires d’affilée, dernière défaite début Décembre… Même combat pour Dijon et Metz : ils sont en train de gagner la bataille contre la relégation. Emmenés par un excellent Nguette (en photo de titre), les Messins n’ont fait qu’une bouchée de Saint-Étienne. La grosse série des Verts (aucune défaite en Octobre et en Novembre) semble loin…
  • Dans un match que nous annoncions difficile à prédire… Bakayoko et Gelson Martins auront fait prévue de leur grande intelligence… A 9 contre 11 dès la 32éme minute, même contre un Nîmes malade, cela allait être difficile pour l’ASM. La défaite 3-1 est logique. Au vu des circonstances, difficile de tirer des conclusions de ce match. Mais gageons que le moral doit être bon du côté des Costières. Les barrages ne sont plus que à un petit point…
  • Petite surprise pour le dernier match dont nous ne vous avions encore point parlé : Strasbourg – Lille (1-2). Les Lillois sortant de 3 défaites d’affilée en Ligue 1 sans oublier une humiliation en Coupe de France était tout sauf favoris en Alsace, contre un RCS très solide à domicile. Le football n’est (malheureusement pour nous, parieurs), pas toujours une science exacte.
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires