Bilan des Paris Sportifs sur la Ligue 1 – 24éme journée

Salut les amis ! Dans la mesure du possible, nous essayons toujours de faire un bilan et de autocritiquer, s’il le faut, nos propres conseils et astuces. A notre sens, c’est comme cela que nous pouvons avancer / et vous faire avancer ! La 24éme journée de Ligue 1 ne déroge pas à la règle et nous allons voir ensemble si nos conseils sur les matchs qui se sont déroulés le weekend dernier étaient à point ou non ! Bonne lecture et une excellente semaine les potos !

Bilan Paris Sportifs: PSG 4 – 2 Olympique Lyonnais

CavaniEntre la 59éme et la 79éme minute du match, on en connaît quelques-uns qui ont du bien faire dans leur pantalon ! C’est en effet lors de ce gros quart d’heure que l’OL a poussé très fort le PSG après être revenu de 3-0 à 3-2 grâce à Terrier et Dembélé ! Sans le sauveur Cavani (monté au jeu quelques minutes plus tôt à la place d’un Icardi décevant), de nombreux parieurs auraient perdu énormément d’argent…

Cela nous permet de revenir sur le même point que nous abordons très souvent : parier sur des cotes trop faibles (et malheureusement, c’est toujours le cas du PSG lorsqu’ils jouent en France), cela n’a aucun intérêt, si ce n’est celui de confirmer que vous jouez comme un débutant… Ne tombez pas dans les travers des nouveaux joueurs de paris sportifs please !

Bilan Paris Sportifs: Olympique Marseille 1 – 0 Toulouse

Tout comme la cote du PSG, le 1,28 des Marseillais est trop faible pour un solo. Mais pour un petit combiné, nous ne vous en voudrons pas. Voilà ce que nous vous disions en préface de cette rencontre. Et nous avions somme toute raison : dans un petit combiné (particulièrement avec le PSG), la cote très faible de Marseille était acceptable. Mais en solo, non. En dessous de 1,4/1,5, vous ne devriez jamais prendre de risques. Ce n’est pas la très bonne résistance des Toulousains (qui n’ont quand même pas de chance) et la Payet-dépendance de l’OM qui nous ferons penser le contraire. Espérons d’ailleurs que le Réunionnais ne se blessera pas avant la fin de la saison car sans lui, ce serait difficile pour les hommes de Villas-Boas.

Bilan Paris Sportifs: Rennes 0 – 0 Brest

Derby BretonMême si la rencontre semblait disproportionnée sur papier (les Rennais sont ultrasolides à domicile), vous devriez toujours vous méfier de ce type de rencontres pour une raison très simple : il s’agissait d’un derby. Et qui dit derby (breton dans ce cas-ci), dit aussi tensions / duels / psychologie / etc. de match différents. Et si vous ajoutez cela l’assez incompréhensible départ du président des Rennais le plus couronné de succès de l’histoire du club quelques jours avant le match… Un pari Brest ou match nul (aux alentours de 2 contre 1 sur PMU) auraient clairement valu la peine.

Bilan Paris Sportifs: Nice 1 – 3 Nîmes

Il y a des matchs comme ça ou, en tant que parieur, rien ne va. Ce fut clairement le cas de ce Nice – Nîmes ou nous n’attendions certainement pas une telle surprise. Sans chercher d’excuses, un dénominateur commun compose souvent ce type d’évènements : une exclusion chez le favori (ici, Hichem Boudaoui à la 48éme). Contraint de jouer à 10 durant toute une mi-temps, les choses furent forcément difficiles pour l’OGCN. Un enseignement est néanmoins à tirer : des 3 équipes semblant condamnées aux 3 dernières positions (Nîmes mais aussi Amiens et Toulouse), les Nîmois sont de loin ceux qui remontent le mieux la pente dernièrement. Il ne faut pas les sous-estimer.

Bilan Paris Sportifs: Strasbourg 3 – 0 Reims

2,3 contre 1 pour Strasbourg, cela nous semblait très tentant au vu de leur bilan à domicile (7 victoires sur leurs 9 dernières rencontres en Alsace). La très grande inconstance des Rémois (capables d’aller gagner 1-4 à Angers après avoir été incapables de faire quoique ce soit à Amiens) nous avait néanmoins fait trop hésiter. Nous n’avons rien perdu en nous abstenant, c’est le plus important. Mais avec le recul : oui, il y avait de la value ici. Tant mieux si vous en avez profité.

Les autres matchsStade Dijon

  • Mis à part un match Angers – Lille (0-2) dont nous vous avions déjà parlé dans notre article de pronostics, deux rencontres se sont terminées sur des résultats assez logiques et plutôt intéressants en tant que parieurs : Montpellier – Saint-Étienne (1-0) tout d’abord, ou la victoire des locaux était cotée à plus de 2 contre 1 ! Plutôt magnifique au vu de la forme actuelle cataclysmique des Verts. Sans oublier Amiens – Monaco (1-2) ou malgré la grosse inconstance de l’ASM, une victoire semblait probable. Mais difficile à anticiper tout de même, tant un match nul semblait également probable.
  • La victoire de Bordeaux à Metz (1-2) était assez improbable. Nous aurions parié les yeux fermés sur les Messins à domicile. Mais, à l’image de Nice – Nîmes dont nous vous avons déjà parlé, les choses se compliquent lorsqu’un de leurs joueurs (Pajot) se fait exclure dès la 8éme minute d’un match où ils menaient déjà au score…
  • Match ultra-rocambolesque à Dijon – Nantes (3-3), avec notamment deux buts dans les arrêts de jeu (le 3-2 et le 3-3). Et une confirmation : Dijon ne perd tout simplement pas à domicile. Et c’est assez impressionnant. Et super intéressant au niveau des paris !
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires