Parier sur la Ligue 1 – 23éme journée

Ah oui quand même ! Dans le genre « Salut les mecs, nous ne vous donnerons pas le temps de respirer », la LFP fait fort avec cette 23éme journée de la Ligue 1 ! De fait, alors que le dernier match de la 22éme journée (un vieux 0-0 @ Bordeaux – Marseille) vient à peine de se terminer, la 23éme journée est lancée dès ce soir avec 3 rencontres plus que jamais sympathiques : Lille – Rennes, Monaco – Angers SCO et Nantes – PSG.

Comme pour la journée précédente, ou notre bilan avait d’ailleurs été plutôt bon, nous vous invitons à découvrir nos conseils de paris sportifs pour vous faciliter la vie et vos recherches avant de parier sur les matchs de Ligue 1. Comme toujours, nous nous concentrons sur les populaires 1N2 (Victoire à domicile, Match Nul ou Victoire à l’Extérieur) mais n’hésitons pas à vous donner d’autres idées si nous voyions de la value quelque part. Bonne chance les amis et have fun !

Cote Lille – Rennes

Lille RennesSans en avoir l’air, ce LOSC – Stade Rennais pourrait bien avoir une importance capitale pour le reste de la saison : avec l’OL, Lille nous semble le club le mieux armé que pour pouvoir encore revenir sur l’une des trois premières positions synonymes de Ligue des Champions et ce même si le troisième doit passer par des barrages. Et un petit coup d’œil au classement fixe clairement les choses : devant l’armada d’équipes situées entre la 4éme position (Lille avec 34 points) et Saint-Etienne (15éme avec 28 points), le PSG, l’OM et les Rennais se sont clairement détachés ! En cas de victoire, Rennes pourrait avoir quasi 10 points d’avance sur le quatrième…

Rêve ou possible réalité ? Tout comme PMU (qui cote les Rennais à 3,8) nous avons un peu du mal à y croire. Leur bilan loin de leurs terres n’est pas terrible et ils ont particulièrement du mal contre les « gros » de Ligue 1. Mais que dire du LOSC ces dernières semaines ? Entre ces éliminations en Coupe de la Ligue et en Coupe de France, ce n’est pas la très grande forme. Le match est très indécis et un nul ne nous surprendrait pas vraiment. A noter que 4 matchs nuls 1-1 ont conclu les 9 dernières rencontres de ces deux clubs en première division française, ce qui pourrait donner des idées à certains.

Cote Nantes – PSG

17 Avril 2019 : Nantes 3 ; PSG 2. Certes, les parisiens étaient un peu en roue libre avec une très grosse avance (comme ce sera le cas cette saison) sur la concurrence. Mais comme d’habitude, cela montre bien que sauf cas très particulier, cela ne vaut presque jamais la peine de parier sur le PSG lors de leurs matchs en terres françaises. Ce n’est pas une cote de 1,35 qui nous convaincra du contraire. À éviter.

Cote Reims – Nice

Nice ReimsSi nous nous fions uniquement au classement, ce Reims – Nice est définitivement l’une des grosses rencontres de cette 23éme journée. Mis à part Lille – Rennes et Nantes – PSG, c’est d’ailleurs le seul duel mettant en jeu deux clubs situés dans le top 10 sur cette journée. Et mine de rien, une belle petite value est peut-être bien disponible sur cette rencontre. Malgré sa grosse victoire 1-4 à Angers, les Rémois ont des résultats assez mauvais depuis la reprise et ce n’est pas leur dernier match à domicile (0-1 contre Metz) qui nous fera penser le contraire. Face à un Nice gonflé à bloc après sa victoire contre l’OL et qui n’a plus perdu en championnat depuis le 4 Décembre, un pari sur Nice (3,8) ou Nice « remboursé si égalité » à 2,25 nous semble excellent.

Cote Saint-Etienne – Olympique Marseille

Très rarement vainqueur à Saint-Étienne (1 fois sur les 10 dernières années en championnat), gageons que beaucoup de parieurs se laisseront tentés par la cote de l’OM (2,5) pour leur déplacement à Geoffroy-Guichard. Probablement les mêmes parieurs qui ont misé les yeux fermés sur l’Om à Bordeaux alors que Marseille n’avait plus gagné depuis plus de 40ans chez les Girondins… Vous nous avez compris : à l’extérieur, nous préférons nous abstenir sur Marseille. Quoiqu’il en soit, un petit match nul / un duel avec très peu de buts ne nous surprendrait pas.

Cote Monaco – Angers SCO

ASM SCOPas vraiment de gros match à nous mettre sur la dent pour cette cinquième rencontre analysée sur parissportifs.com. Du coup, nous avons voulu vous parler du match dont la cotation nous semblait la plus… intrigante. A 2 contre 1, peu de joueurs risquent de résister à une petite mise (ne pariez jamais plus de 3 ou 4% de vos bankrolls !) sur l’ASM.

Malgré leur série catastrophique de 3 défaites d’affilée en championnat (dont un humiliant 1-3 contre Strasbourg), Monaco doit avoir ici l’occasion de continuer le mois de février de manière plus positive. Leur dernière défaite à Nîmes fut engrangée avec beaucoup de circonstances atténuantes (à 9 contre 11, ça devient compliqué) et Angers vient d’être traumatisé à domicile par Reims (1-4). A noter que les deux clubs se sont rencontré il y a peu de temps en championnat, à la mi-décembre, avec un petit 0-0 des familles. Un nul ne serait en effet pas si surprenant non plus. A vous de vous faire votre propre analyse.

Les autres matchs

  • Même combat pour Lyon (1,3) et Montpellier (1,7) qui sont ultra favoris à domicile contre, respectivement, Amiens et Metz. Même si le MHSC sort de 10 victoires en 12 rencontres à domicile, nous nous abstiendrons : Metz vient d’enchainer 3 joli succès d’affilée. Quant aux Lyonnais, la cote est trop faible à notre goût que pour valoir la peine.
  • Match couperet à Nîmes (premier relégable) qui affronte Dijon, la première équipe actuellement certaine de ne pas être reléguée. Si les Dijonnais gagnent, nous ne voyions pas comment Amiens et Nîmes (voir Toulouse…) ne pourrait pas se disputer la place en playoff contre une Ligue 2. Nous voyions bien un petit match nul pour cette rencontre, à l’image du duel Amiens / Dijon à la mi-décembre (1-1).
  • Ça nous fait mal au cœur pour les Toulousains mais nous ne les voyions pas vraiment arriver à quelque chose, à domicile, contre des Strasbourgeois en super forme ces dernières semaines (3 victoires sur 5 matchs à l’extérieur en Ligue 1). La cote ne nous semble néanmoins pas assez bonne.
  • Mis à part contre le PSG, Brest n’a tout simplement jamais perdu à domicile cette saison : 5 victoires et 5 nuls ! Nous voyions très mal les Bordelais faire mentir cette statistique. Du coup, certains paris (sur Brest, Brest ou nul, etc.) vous attireront peut-être plus que d’autres.
à Lire aussi
Commentaires
Vos commentaires