Débuter aux Courses Hippiques

8. Comment debuter

Avec la légalisation des jeux d'argent en ligne et le développement des opérateurs de paris en ligne, nombreux sont tentés de s'initier aux paris hippiques. Mais, au contraire des événements sportifs, les courses hippiques peuvent s'avérer plus complexes pour les débutants. Pour vous aider à vous lancer, nous vous proposons un guide de conseils, qui vous permettra d'éviter de perdre trop d'argent et de vous passionner pour le monde hippique.

Conseils pour Jouer aux Courses Hippiques du PMU

1. Se montrer patient

Se montrer patient

La patience est une qualité que doit posséder un parieur. Avant de commencer à miser sur les courses hippiques, il est primordial de prendre connaissance de ce sport, des enjeux de chaque épreuve et des forces en présence, que ce soient les meilleurs chevaux mais également les jockeys, drivers et entraîneurs les plus performants dans leur discipline (plat, obstacle ou trot). Nous vous conseillons :

  • de regarder les courses
  • de vous rendre sur les hippodromes
  • de lire la presse spécialisée
  • d'échanger avec des turfistes expérimentés
Jouer sur Betclic Turf

2. Faire le papier

10. Faire le papier

Avant de miser, le parieur doit savoir faire le papier, c'est-à-dire savoir analyser les performances des chevaux et leur chance de briller dans la course.

Prenons les anciennes performances d'un cheval de plat : 1p2p1p3p. Les performances se lisent de gauche à droite. Cette « musique » signifie que le dernier résultat du cheval est une victoire. Il a toujours terminé dans les trois premiers sur ces quatre dernières sorties. Sa forme est donc certaine et ses chances de figurer à l'arrivée très probables.

Maintenant, faire le papier n'est pas aussi simple. Le parieur doit analyser en détail les performances. Le cheval précité peut avoir couru dans des courses de niveau inférieur et monter de catégorie. Si son dernier succès était dans une course à handicap, il sera pénalisé avec un poids supérieur à sa dernière sortie. Ses chances seront ainsi amoindries.

Le parieur se doit par ailleurs d'étudier les conditions de course (distance, état du terrain, hippodrome, .), les rendements de distance ou les places derrière l'autostart au trot, les places à la corde au plat, ainsi que le choix des jockeys / drivers de s'associer avec tel ou tel cheval.

Enfin, faire le papier, c'est également analyser les côtes. Une côte de 2/1 signifie que le cheval est très joué et a donc de grandes chances de figurer à l'arrivée. Si vous jouer ce cheval en simple gagnant et qu'il gagne, vous remporterez deux fois votre mise. Une côte de 50/1 signifie que le cheval est très peu joué par les parieurs. Mais, comme les courses hippiques ne sont pas toujours une science exacte, le cheval peut s'immiscer à l'arrivée mais ses chances sont théoriquement moins élevées.

Jouer sur ZEturf

3. Courses à éviter

11. Course à éviter

De nombreuses courses vous sont proposées chaque jour. Afin de ne pas vous disperser et vous éviter de perdre de l'argent, nous vous conseillons de vous concentrer sur quelques courses dans la journée.

Certaines courses sont plus difficiles à déchiffrer que d'autres. En plat et en obstacle, il existe des courses à handicap. Ces épreuves consistent à attribuer un poids différent à chaque partant, dans l'objectif d'équilibrer les chances de chacun. Ainsi, par nature, tous les chevaux ont la même chance de figurer à l'arrivée. Dans toutes les disciplines, les courses avec de jeunes chevaux (jusqu'à 3 ans) sont aussi à éviter, puisque les poulains et pouliches peuvent se montrer nerveux ou se révéler complètement.

Les courses de groupe sont pour la plupart plus faciles, puisqu'elles réunissent les meilleurs chevaux de la discipline. Tous les partants ont été préparés pour cette sortie et le meilleur l'emporte souvent.

4. Pronostic des spécialistes

12. Pronostic des specialistes

Vous trouverez de nombreux pronostics, tant au sein de journaux spécialisés que sur la toile, mais pas toujours de qualité. Ces avis sont les bienvenus pour les débutants, mais doivent être perçus comme une aide à votre décision finale. Sachez qu'un classement des meilleurs pronostiqueurs sur le quinté+ est tenu par notre rédaction, où notre site est leader. Vous trouverez le classement et les statistiques des pronostiqueurs turf en suivant ce lien : https://www.parissportifs.com/blog/sites-de-paris-sportifs/turf

5. Choix de l'opérateur

13. Choisir son operateur

Le principe des courses hippiques réside dans celui du pari mutuel. Au contraire des paris sportifs avec les bookmakers, vous ne savez pas à l'avance la côte finale des chevaux. Le pari hippique consiste à regrouper toutes les mises des parieurs et de les redistribuer aux gagnants. Par exemple, si l'arrivée est : 1.2.3 et que 80% des enjeux en simple placé l'ont été sur le 2, le rapport en simple placé sera très faible. Or, si c'est 5% des enjeux, le rapport sera élevé. Le rapport peut être différent d'un opérateur à l'autre, selon les paris des membres.

En outre, le PMU adopte une politique unique, puisqu'il participe financièrement au monde hippique. De ce fait, le taux de redistribution des enjeux est inférieur aux autres opérateurs. Toutefois, les paris en jeu simple sont souvent supérieurs à leurs concurrents. Au contraire, nous vous conseillons fortement de parier sur zeturf pour tous vos paris combinés (couplé, trio, .).

Jouer sur Betclic Turf

6. Privilégier le jeu simple

14. Jeu simple

Le jeu simple, est comme son nom l'indique, le plus simple pour les débutants. Il consiste à parier sur un cheval, soit en gagnant, soit en placé. Si vous pariez en simple gagnant, le cheval doit se classer en première position. Si vous pariez en simple placé sur ZEturf, le cheval doit se classer dans les trois premiers d'une course à huit partants ou plus, ou dans les deux premiers d'une course à moins de huit partants. Une fois que vous aurez bien pris connaissance des courses hippiques, vous pourrez tenter d'autres paris.

7. Gérer son capital

15. Gérer son capital

L'important est de définir un capital raisonnable (propre à chacun), à ne pas dépasser. Les courses hippiques ne sont pas une science exacte. Même si un cheval est le meilleur de la course, il peut ne pas être en forme ou bénéficier d'un mauvais parcours.