Angers SCO – Olympique lyonnais

Pronostic Angers – Lyon | Ligue 1, Journée 2

Dimanche 15 août à 13h.

Nos pronos :

  • Résultat : ‘Lyon’ à 1.72 sur Winamax
  • 1ère mi-temps – résultat : ‘Lyon’ à 2.11 sur Unibet
  • Les 2 équipes marquent en 2ème mi-temps : ‘Oui’ à 2.67 sur Zebet
  • Notre analyse :

    Historique des rencontres

    Depuis 1956, l’OL devance Angers au bilan de leurs face à face en championnat. Les septuples champions de France ont gagné à 27 reprises, contre 16 victoires angevines (14 matchs nuls).

    Mais plus récemment, les Lyonnais se sont imposés lors de leurs cinq dernières confrontations et lors deux dernières rencontres au Groupama Stadium, ils ont largement battu voire même humilié le SCO (3-0 en avril 2021 et 6-0 en août 2019). Toutefois, à Angers, leurs victoires ont été plus serrées avec un 0-1 (en novembre 2020) et un 1-2 (octobre 2018). Il faudra par contre remonter à 2015 pour trouver trace d’une victoire des Scoïstes.

    Pour les sites de paris qui calculent les probabilités de victoire des deux équipes selon leurs dernières confrontations, les chances du SCO sont minces (19%) comparées aux 56% de l’OL.

    État de forme des équipes

    Le SCO d’Angers a parfaitement honoré la première de Gerald Baticle sur le banc angevin en allant dominer Strasbourg sur sa pelouse 0-2 lors de la 1ère journée de Ligue 1. Une discipline défensive et une énorme efficacité en attaque (2 buts sur 2 tirs cadrés) ont suffi aux visiteurs pour empocher les 3 premiers points de la saison.

    Angers n’est pas devenue sexy en quelques semaines. La première mi-temps se limite à quelques incursions dans le camp adverse sur coup de pied arrêté. Le premier tournant du match vient de Mangani qui aurait pu se faire expulser pour un pied haut sur Fila. Le karatéka du jour libère les siens en déposant le ballon sur la tête de Traoré suite à un corner tiré en 2 temps à la 57e. Un tir cadré et un but pour Angers.

    Baticle semble déjà avoir du flair quand il décide de faire rentrer Bahoken à la 68e. Ce dernier se révèle opportuniste au moment de crucifier les Strasbourgeois pour le 2-0 sur une passe de Cho, la pépite angevine de 17 ans.
    Forme (du match le plus ancien au plus récent) : VDVDV avec 8 buts marqués et 3 encaissés

    Les visiteurs lyonnais se déplacent sans certitude après une piètre prestation en ouverture du championnat, à domicile, face à Brest (1-1).

    Devant 29 000 spectateurs, les Lyonnais tentent d’appliquer à la lettre la philosophie Bosz : un pressing haut et un contrôle rapide du ballon. Pour le coup, les locaux doivent faire sans Cornet, ni Henrique, ni Da Silva dans une défense bricolée avec les jeunes Gusto et Lukeba. L’opération fonctionne plus ou moins mais ne donne rien de croustillant à se mettre sous la dent : erreurs techniques et imprécisions dans le dernier geste (4 tirs cadrés seulement). La perte de balle de Mendes, étrangement aligné au coup d’envoi, est fatale aux Gones qui encaissent le premier but de la rencontre en première mi-temps (Cardona à la 43e).

    Sans un grand Lopes, auteur d’un énorme double arrêt, le navire lyonnais aurait certainement pris l’eau. Les rentrées de Paqueta et Slimani à la 59e changent la donne, voyant enfin les protégés d’Aulas retrouver un certain allant offensif. Cette transfiguration est concrétisée par l’égalisation de l’attaquant algérien à la 62e qui ne loupe pas l’offrande de Toko Ekambi. Ce sursaut arrive trop tard pour une équipe lyonnaise qui a encore du pain sur la planche, tant en coulisses que sur le rectangle vert, afin de rugir de nouveau.
    Forme : VNDDN avec 12 buts marqués et 12 buts encaissés

    Compositions probables

    À Angers, l’équipe victorieuse contre Strasbourg devrait débuter la rencontre sur sa pelouse.

    Du côté des visiteurs, Peter Bosz devra encore se passer de Da Silva, toujours suspendu, et de Guimaraes en phase de reprise. Thiago Mendes, sur le départ, ne sera pas non plus présent. Denayer, lui, pourrait faire son retour dans le groupe, tout comme Henrique qui a purgé son match de suspension.

    Les bonnes rentrées de Slimani et Paqueta face à Brest pourraient aussi modifier le 11 de départ, poussant, notamment, un décevant Cherki, sur le banc.

    Angers SCO : Bernardoni – Doumbia, Traoré, Thomas, Manceau – Cabot, Mangani – Taïbi, Fulgini, Boufal – Cho
    Olympique lyonnais : Lopes – Dubois, Lukeba, Marcelo, Henrique – Caqueret, Caqueret, Lucas Paqueta – Toko Ekambi, Dembélé, Slimani.

    Les enjeux

    Incapables de battre les Gones à domicile depuis 1993, Angers veut briser la malédiction lors de la 2ème journée de Ligue pour enchaîner avec une 2ème victoire d’affilée.

    Les Lyonnais sont déjà sous pression après leur match nul concédé face à Brest. L’OL vise la victoire afin de se rassurer et de rester au contact de Paris et de Marseille.

    Pronostics Angers – Lyon et cotes

    Lyon a gagné ses deux derniers déplacements en terres angevines. De plus, Peter Bosz devrait certainement opérer quelques changements afin d’aligner un 11 titulaire plus compétitif et plus impliqué dans la saison qui s’annonce. Nous pensons, notamment, à Henrique, Paqueta ou même Slimani. Tous ces éléments nous font croire qu’un pronostic Angers – Lyon devrait miser sur un pari résultat victoire de Lyon. Par ailleurs, les difficultés rencontrées ces dernières semaines par l’OL ont obligé les bookmakers à pondre une cote assez sympathique.

    Si vous aussi vous croyez aux chances de victoire lyonnaise, misez aussi sur un marché victoire de Lyon à la mi-temps. Le pressing haut des Gones sera encore plus efficace que lors de la 1ère journée et pourrait faire très mal aux Angevins.

    Enfin, la domination des protégés d’Aulas ne doit pas faire oublier la qualité de contre des locaux. Ces derniers n’ont loupé aucune occasion lorsqu’il a fallu les mettre au fond à Strasbourg. Face à un adversaire lyonnais qui presse haut et qui ne donne pas encore de grosses garanties en défense, les hommes de Baticle pourraient encore faire mouche en contre. Le marché ‘les 2 équipes marquent en 2ème mi-temps’ nous paraît totalement justifié.