FC Lorient – AS Monaco

Pronostic Lorient – Monaco | Ligue 1, Journée 2

Vendredi 13 août à 21h.

Nos pronos :

  • Handicap (1:0) – Qui va gagner le match ? : ‘AS Monaco (-1)’ à 3.10 sur France Pari
  • Monaco gagne sans concéder de but : ‘Oui’ à 2.90 sur Winamax
  • AS Monaco gagne les 2 mi-temps : ‘Oui’ à 5.30 sur Netbet
  • Notre analyse :

    Historique des rencontres

    Avant de se lancer dans un pronostic Lorient – Monaco, petit coup de projecteur sur l’historique des confrontations entre les deux équipes. Depuis 1998, Monaco a gagné à 13 reprises en Ligue 1, contre 5 pour Lorient (6 matchs nuls).

    Les Lorientais avaient réussi à arracher le nul lors de leur dernier face à face en février dernier (2-2) mais si l’on se penche sur leurs cinq dernières confrontations (soit depuis 2016), le bilan est sans appel pour les Merlus : le nul de l’an dernier fait suite à de lourdes défaites (2-5, 4-0, 0-3, 0-2) donc trois à domicile, sur la pelouse du Moustoir.

    Il n’en faut pas plus pour estimer à 55% les probabilités de victoire de l’ASM dans le Morbihan, contre 20% pour les locaux.

    État de forme des équipes

    Les Lorientais sont invaincus depuis 5 rencontres toutes compétitions confondues. Le week-end dernier, ils sont parvenus à aller chercher le nul contre Saint-Étienne à Geoffroy-Guichard (1-1) en ayant été dominés dans tous les compartiments du jeu (dont 39% de possession et 17 occasions concédées).

    Bien que les Verts se soient montrés menaçants dès le départ, Les Merlus ont su faire le dos rond en 1ère mi-temps avant d’accélérer le rythme en seconde période. Si les fans attendaient un but de Moffi (0 tir cadrés sur 2 tentatives), c’est le milieu Le Goff qui s’est montré plus à l’aise offensivement en inscrivant le premier but de la partie sur une remise d’Igor Silva (52e).

    Mais une faute de Laporte sur Khazri dans la surface offrira un Penalty à l’ASSE et l’égalisation à la 70e. Malgré cela, les hommes de Pélissier ont su de nouveau résister aux derniers assauts de leurs adversaires pour conclure ce premier match de la saison sur un nul satisfaisant.
    Forme (du match le plus ancien au plus récent) : VNVVN avec 7 buts marqués et 4 encaissés

    Côté monégasque, l’équipe est sur courant alternatif depuis 5 rencontres. On pensait l’ASM repartie sur les mêmes bases que l’an dernier, après leur succès 0-2 à Prague (dans le cadre du 3ème tour de barrages de la Ligue des Champions), mais c’est pourtant un nul décevant contre Nantes (1-1) qui est venu conclure la première journée à Louis II.

    Au coup d’envoi, deux nouvelles têtes font connaissance avec Louis II : Jean Lucas est titulaire, tout comme Boadu sur le front de l’attaque, qui obtient sa première occasion dès la 8e minute. L’ASM a 72% de possession en début de match et concrétise sa domination dès la 14e, sur un tir du droit de Martins. Le FC Nantes n’existe pas sur la pelouse de Louis II mais parvient malgré tout à égaliser sur corner (Castelletto à la 42e).

    En deuxième période, les Monégasques perdent petit à petit en intensité dans un match qu’ils auraient gagné 100 fois la saison dernière. Ils continuent de dominer mais, malgré une dernière occasion à la 89e, ne parviennent pas à empocher les 3 points.
    Forme : NVDVN avec 6 buts marqués et 4 encaissés

    Compositions probables

    Le 11 titulaire de Lorient devrait ressembler à celui du coup d’envoi contre Saint-Étienne. Les Merlus ne comptent pas de blessés en plus, mais doivent toujours faire sans Quentin Lecoeuche (clavicule), Loris Mouyokolo (entorse à la cheville) et Stéphane Diarra (ischio-jambier). À ces trois-là, s’ajoute aussi l’absence de Quentin Boisgard, qui sort à peine de sa période d’isolement après avoir été testé positif au Covid.

    Du côté des visiteurs, Niko Kovac pourrait encore profiter de la qualité de son banc après le match retour contre Prague. Caio Henrique, Jean Lucas et Gelson Martins, très intéressants contre Nantes, devraient encore obtenir une place dans l’équipe de départ. Cependant, Ben Yedder pourrait bien se retrouver titulaire au détriment de Boadu.

    FC Lorient : Nardi – Houboulang Mendes, Julien Laporte, Morel – Igor Silva, Le Fée, Lemoine, Abergel, Le Goff – Moffi, Laurienté
    AS Monaco : Nübel – Aguilar, Disasi, Badiashile, Henrique – Martins, Lucas, Tchouaméni, Diop – Volland, Ben Yedder

    Les enjeux

    Les deux formations sont en quête de leur première victoire de la saison. Si Monaco possède une longueur d’avance sur le papier, le club s’est rendu compte, face à Nantes, qu’il n’est pas facile d’enchaîner tous les 3 jours au plein cœur du mois d’août.

    Pronostics Lorient – Monaco et cotes

    Niko Kovac tient surtout à retenir le positif du match contre Nantes. Si les Monégasques n’ont pas réussi à concrétiser leur grosse domination, ils comptent bien se rattraper à Lorient, sur un terrain que l’ASM apprécie tout particulièrement (11 buts inscrits lors des 4 derniers déplacements). Oubliez le marché victoire de l’ASM et visez directement un succès avec handicap (-1). La cote de France Pari vaut le coup.

    Face à des locaux peu emballants offensivement parlant à Saint-Étienne (seulement 3 tirs cadrés), l’ASM va non seulement gagner, mais elle va aussi le faire sans encaisser de but. Cela s’est passé ainsi lors de 3 des 4 derniers déplacements de l’ASM dans le Morbihan.

    Si vous sentez bien le succès monégasque, tentez un gros coup avec cette cote incroyable concoctée par NetBet sur le marché “Monaco gagne les 2 mi-temps”. Au regard de la qualité offensive des joueurs du Rocher, les attaques pourraient bien faire mal à tout moment du match !