cotes vainqueur NBA

Toutes les Cotes Vainqueur NBA 2021/2022

Cotes Vainqueur NBA

Introduction aux paris ‘Outright’ (ou pari sur la compétition)

Les paris ‘outright‘ (futures bets) sur la NBA fonctionnent comme pour les autres sports. Ils sont généralement basés sur un résultat de fin de saison. Des paris outright sont généralement proposés à la fois à l’échelle des équipes et à celle des joueurs.

Avant l’ouverture de saison, les paris outright à l’échelle d’une équipe peuvent par exemple porter sur le nombre minimum de victoires qu’elle obtiendra au cours de la saison, sur le fait qu’elle sortira victorieuse de sa division ou sa conférence, ou qu’elle remportera le titre.

A l’échelle d’un joueur, les paris outright peuvent chercher à prédire si un joueur remportera le titre de MVP (Most Valuable Player), de Rookie of the Year (nouvelle recrue de l’année) ou de Sixth Man of the Year (“sixième homme” de l’année), par exemple. D’autres paris peuvent porter sur le fait qu’un joueur atteindra ou non certains seuils statistiques dans des catégories courantes telles que les points, les tirs à 3 points, les rebonds ou les passes décisives pour la saison.

Il est également important de noter que les cotes vainqueur NBA des joueurs ou équipes peuvent fluctuer tout au long d’une saison et que ParisSportifs.com sera là pour vous les proposer toujours actualisées !

Cotes vainqueur NBA 2021/2022 : Les favoris au 11 octobre

Brooklyn Nets : à 3.50 chez Parions Sport. La réflexion ici est assez simple et efficace – James Harden, Kevin Durant (prolongé pour 4 ans pour 198 millions) et Kyrie Irving joueront ensemble dans bien plus que les huit matchs de saison régulière qu’ils ont effectués au cours de la saison dernière, et cela fera toute la différence. Tous les trois seront agents libres à la prochaine intersaison, ils seront donc ‘en campagne’ cette saison. Cependant, le calibre de leurs soutiens sera également un facteur clé, en particulier avec Spencer Dinwiddie parti chez les Wizards.

Los Angeles Lakers: à 4.90 chez Unibet. Les Lakers sont devenus encore plus galactiques le 29 juillet lorsqu’ils ont conclu l’accord avec les Wizards pour acquérir Russell Westbrook (en échange de Kyle Kuzma, Kentavious Caldwell-Pope, Montrezl Harrell et du 22ème choix de la draft 2021, Isiah Jackson). Westbrook, qui a maintenant 32 ans, a marqué en moyenne plus de 22 points par match, chaque saison, depuis 2013-14. Les Lakers ont également obtenu Carmelo Anthony en agent libre.

Milwaukee Bucks : à 9.50 chez Winamax. Les champions en titre devraient grandement profiter du maintien de leur noyau dur : Giannis Antetokounmpo (prolongé 5 ans en décembre 2020 pour 228,2 millions de dollars), Khris Middleton (prolongé 5 ans en 2019 pour 177,5 millions de dollars) et Jrue Holiday (prolongé 4 ans en avril dernier pour 160 millions de dollars). Le retour de Donte DiVincenzo, remis de sa blessure au pied, sera également un bonus, étant donné qu’il vient de connaître sa meilleure saison en carrière.

Golden State Warriors : à 15 chez Unibet. Stephen Curry (prolongé pour 4 ans pour 215 millions de dollars) n’a pas laissé planer le doute sur ce qu’il lui restait dans le réservoir (à 32 ans) après avoir enregistré la saison dernière un record en carrière de 32 points en 63 matchs. Golden State récupérera également Klay Thompson après deux saisons perdues à cause d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche puis, d’une rupture du tendon d’Achille. On peut toutefois se demander ce qu’il sera en mesure d’offrir en ce début de saison. Le grand James Wiseman (seul rookie de la ligue avec plus de 80 dunks la saison dernière) pourrait également se démarquer pour sa deuxième année, tout comme les options complémentaires Andrew Wiggins et Draymond Green.

Brooklyn Nets Los Angeles Lakers Milwauckee Bucks Golden State Warriors
Winamax 3.40 4.70 9.50 13
Unibet 3.40 4.90 9 15
Parions Sport 3.50 4.15 9.50 13
Vbet 2.97 3.82 7.50 11

 

Les prétendants au titre

Utah Jazz : à 16 chez Winamax. S’ils ont échoué à s’imposer à l’issue d’une saison au cours de laquelle ils avaient pourtant obtenu le meilleur bilan de la NBA en saison régulière (52-20) avant de perdre leur avance de 2-0 aux demi-finales, il est légitime de se demander si les Jazz retrouveront la motivation nécessaire pour atteindre les sommets un an plus tard.

Phoenix Suns : à 18 chez Unibet. Avec le retour de Chris Paul, les Suns ont une chance de redevenir une équipe de poids. Cameron Johnson et Cameron Payne ont poursuivi leurs progrès lors de cet après-saison, ce qui pourrait se révéler très profitable pour l’efficacité et la profondeur de jeu des Suns en 2021-22.

Los Angeles Clippers : à 20 chez Unibet. Les chances des Clippers sont, sans surprise, entièrement corrélées à l’avenir de Kawhi Leonard, qui pourrait manquer la majeure partie, voire la totalité, de la saison 2021-22 en raison de sa blessure au ligament croisé antérieur. Le propriétaire des Clippers, Steve Ballmer, a déclaré fin septembre qu’un retour de Leonard à la mi-saison était possible, mais sans certitude.

Les principaux outsiders

Philadelphia 76ers : à 23 chez Unibet. La première saison de Doc Rivers à Philadelphie s’est terminée par une triste défaite en demi-finale contre les Hawks d’Atlanta, et les 76ers se trouvent à présent face à de grandes incertitudes. Ben Simmons a déclaré qu’il ne revêtirait plus jamais le maillot des Sixers, mais les dirigeants de Philadelphie continuent d’affirmer publiquement qu’ils souhaitent le récupérer.

Miami Heat : à 25 chez Unibet. La cote des Heats avoisine désormais les 1.08 pour les Playoffs NBA chez la plupart des bookmakers, principalement grâce à l’acquisition du meneur de jeu Kyle Lowry.

Boston Celtics : à 41 chez Unibet. Du côté des Celtics, on verra de nouveaux visages à plusieurs postes clés en 2021-22 : Ime Udoka prendra les rênes d’entraîneur-chef, Brad Stevens deviendra directeur général à la place de Danny Ainge, et Marcus Smart et Dennis Schroder se partageront le poste de meneur. Jayson Tatum et Jaylen Brown devraient à nouveau jouer le rôle de piliers de l’équipe, mais Boston aura besoin de voir émerger une troisième option fiable pour avoir une véritable chance de s’approcher du trophée Larry O’Brien.

Atlanta Hawks : à 45 chez Unibet. Trae Young a su élever son jeu à un niveau supérieur pendant les Playoffs et devrait poursuivre sur cette lancée la saison prochaine. John Collins a accepté de rester à Atlanta suite à la signature d’un contrat de cinq ans à 125 millions de dollars.

Chicago Bulls : à 100 chez Parions Sport Les Bulls ont été très actifs au cours de l’intersaison et ont recruté Lonzo Ball et DeMar DeRozan. La cote du titre de Chicago est donc passée à 100 au plus haut.

cotes vainqueur nba

Pronostics du nombre de victoires pour la saison NBA 2021-2022

Over/Under de Parions Sport au 11 octobre : rendez-vous sous ‘NBA -> NBA 2021-2022 Paris Trashtalk -> NBA 2021/2022 + Nom de la Franchise’

L’intersaison 2021 a été, comme d’habitude, pleine de rebondissements. Russell Westbrook est l’une des plus grosse star à avoir changé de club, les Los Angeles Lakers ayant conclu un mega transfert avec les Washington Wizards pour permettre à Westbrook de retrouver sa ville natale. Les Lakers est l’une des équipes ayant le pronostic du nombre de victoires totales sur la saison à venir le plus élevé, avec 54,5 victoires. Les Brooklyn Nets ont eux, le prono ‘Plus/Moins de victoires’ le plus élevé avec 57,5 victoires.

Au cours d’une saison de NBA ‘normale’ (une qui ne soit pas impactée par une pandémie) comportant 82 matchs de saison régulière, les équipes de haut de tableau ont généralement des nombres de victoires totales estimés aux alentours de 55,5 ou 53,5. Les équipes de niveau inférieur se voient généralement attribuer des ‘Plus/Moins de x victoires totales’ autour de 24,5 ou 26,5.

Atlanta Hawks: 46.5 victoires (Moins à 1.90 / Plus à 1.70)
Trae Young et la jeune et talentueuse équipe à ses côtés reviennent après une surprenante trajectoire qui les a emmenés jusqu’aux finales de la conférence Est. De’Andre Hunter, Bogdan Bogdanovic et Cam Reddish tâcheront de démontrer leur endurance après avoir chacun connu des saisons marquées par les blessures. Delon Wright est un ajout précieux en tant que remplaçant de Young.

Boston Celtics: 45.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.75)
Brad Stevens est passé de la ligne de touche au poste de commandes et a engagé Ime Udoka pour endosser les fonctions d’entraîneur-chef. Par ailleurs, les Celtics continuent de se tourner vers la jeunesse et le nouvel arrivant Al Horford jouera le rôle de meneur et mentor pour les jeunes joueurs qui entourent Jayson Tatum et Jaylen Brown.

Brooklyn Nets: 57.5 victoires (Moins à 1.70 / Plus à 1.90)
Alors que leur position de favori pour remporter le championnat 2021-2022 fait consensus, Brooklyn entre dans la deuxième année de l’ère Kevin Durant avec un Kyrie Irving (blessé à la cheville) et un James Harden (blessé à l’ischio-jambier) qui ont retrouvé la santé. Jeff Green n’est plus là, mais l’équipe compte encore dans ses rangs Blake Griffin, ainsi que les nouvelles recrues Patty Mills et James Johnson.

Charlotte Hornets: 35.5 victoires (Moins à 1.85 / Plus à 1.75)
LaMelo Ball a dépassé toutes les attentes en remportant le titre de Rookie of the Year, et les Hornets espèrent continuer à se renforcer avec les rookies James Bouknight et Kai Jones, qui semblent en mesure d’apporter d’emblée une contribution notable. Les vétérans Mason Plumlee et Kelly Oubre Jr. aideront l’équipe à trouver l’équilibre.

Chicago Bulls: 41.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.75)
Lors de la saison dernière, Chicago avait à la date limite échangé son tour pour la Draft (“bourse” aux nouveaux joueurs) contre Nikola Vucevic. Cette saison, le directeur général des Bulls, Marc Eversly, a doublé la mise en cédant trois de ses choix aux Spurs en échange de DeMar DeRozan et en signant Lonzo Ball pour réunir un casting de premier choix autour de Zach LaVine.

Cleveland Cavaliers: 27.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.85)
Ricky Rubio dirigera une équipe qui compte un grand nombre de centres et d’attaquants, dont Evan Mobley, troisième sur la liste globale de la Draft. Kevin Love a fait grimper sa cote au cours de l’année passée et pourrait finalement gagner son ticket pour rejoindre une autre ville.

Dallas Mavericks: 45.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Alors que le bruit court que Kristaps Porzingis est mécontent de sa place et qu’il s’est globalement montré peu efficace pour seconder véritablement Luka Doncic, l’effectif des Mavericks demeure largement inchangé à l’approche de la saison 2021-22.

Denver Nuggets: 49.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
La déchirure du ligament croisé antérieur qu’a subie Jamal Murray ne lui permettra peut-être pas de revenir d’ici 2022, mais les Nuggets ont su tirer leur épingle du jeu sans lui à la fin de la saison dernière grâce au jeu transcendant de Nikola Jokic, MVP en titre.

Detroit Pistons: 25.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Avec Cade Cunningham, premier choix de la Draft, à la tête de l’équipe, les Pistons forment une équipe très jeune qui cherche à se reconstruire efficacement. Luka Garza, nouvelle recrue, et l’attaquant Isaiah Stewart, qui entame sa deuxième année, joueront un rôle crucial en attaque.

Golden State Warriors: 49.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.85)
Après avoir manqué plusieurs saisons consécutives, Klay Thompson devrait revenir à un moment donné en 2021-22 dans l’équipe des Warriors, qui verra ainsi se reformer son trio de champions avec Steph Curry et Draymond Green. Les Warriors ont peut-être fait une excellente affaire en choisissant Jonathan Kuminga au 7e rang de la Draft.

Houston Rockets: 26.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Jalen Green est à la tête d’une équipe de Rockets en pleine reconstruction sur laquelle John Wall devrait pouvoir largement se reposer jusqu’à la fin de son juteux contrat. Green, Christian Wood et Kevin Porter Jr. pourraient créer la surprise en s’affirmant en tant que trio ultra-talentueux de futures stars.

Indiana Pacers: 40.5 victoires (Moins à 1.85 / Plus à 1.75)
Plusieurs joueurs clés des Pacers se sont blessés et Caris LeVert s’est mis en retrait le temps de régler un problème de santé avant de rejoindre sa nouvelle équipe, mais Indiana s’est tout de même qualifiée pour le Play-in Tournament grâce à son style axé sur le run-and-gun (“cours et tire”). Il reste à voir comment le nouvel entraîneur-chef Rick Carlisle saura s’adapter, en termes de rythme et de style.

Los Angeles Clippers: 45.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Kawhi Leonard a subi une déchirure partielle du ligament croisé antérieur pendant les Playoffs et pourrait être absent pour la majeure partie de la saison 2021-22. Les Clippers ont échangé Patrick Beverley et Rajon Rondo contre Eric Bledsoe pour peaufiner le maniement du ballon et la construction du jeu pendant cette période.

Los Angeles Lakers: 54.5 victoires (Moins à 1.70 / Plus à 1.90)
En dehors de LeBron James et Anthony Davis, Marc Gasol et Taelen Horton-Tucker sont les seuls joueurs qui reviennent chez les Lakers. Russell Westbrook, Dwight Howard et Trevor Ariza font partie de la nouvelle récolte de vétérans qui convoiteront le trophée avec LeBron.

Memphis Grizzlies: 39.5 victoires (Moins à 1.85 / Plus à 1.75)
L’équipe des Grizzlies regorge de jeunes joueurs talentueux qui excellent aussi bien en attaque qu’en défense, et a renforcé sa robustesse en acquérant Steven Adams et Patrick Beverley cette saison.

Miami Heat: 49.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Pat Riley a réussi un nouveau coup de maître en acquérant Kyle Lowry, sans pour autant perdre les jeunes espoirs Tyler Herro et Duncan Robinson. P.J. Tucker rejoint également l’équipe de Miami, après avoir aidé les Bucks à ralentir Kevin Durant et à remporter le titre.

Milwaukee Bucks: 55.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.80)
Une grande partie de l’effectif des Bucks n’a pas encore eu l’occasion de faire ses preuves, exception faite du Big Three et du 5 de départ. Mais Milwaukee vient de prouver que la profondeur est un paramètre surfait lorsqu’il est question de faire ses preuves lors de la post-saison et de gagner un championnat.

Minnesota Timberwolves: 33.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell et Malik Beasley ont chacun manqué de longues périodes de la saison dernière, et les Wolves ont terminé à 23-49 pendant la saison 2020-21 tronquée. Ces trois joueurs devraient commencer cette nouvelle saison en bonne santé.

New Orleans Pelicans: 38.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Le nouvel entraîneur-chef Willie Green sera le troisième à coacher Zion Williamson en trois années. De nombreuses options s’offrent à Green autour du jeune phénomène, renforcées par la présence de Jonas Valanciunas au milieu.

New York Knicks: 41.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Les Knicks se sont montrés incroyablement résistants lors de leur première année sous la direction de Tom Thibodeau, mais ont peiné à marquer régulièrement depuis le périmètre. Thibs n’a plus qu’à espérer que Kemba Walker (blessé au genou) ait encore assez d’énergie pour réajuster le tir.

Oklahoma City Thunder: 23.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.85)
Le Thunder s’est ouvertement et sans vergogne laissé porter tout au long de la seconde moitié de la saison dernière et n’a montré aucune volonté de se battre pour une place en Playoffs au cours des prochaines années.

Orlando Magic: 20.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Jalen Suggs rejoint Cole Anthony, Markelle Fultz et Michael Carter-Williams dans une zone arrière bien pourvue, et le Magic dispose de plusieurs options en attaque avec Mo et Franz Wagner dans l’effectif en plus de Robin Lopez et Wendell Carter Jr.

Philadelphia 76ers: 50.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Ben Simmons a fait plonger sa valeur marchande par ses faibles performances en post-saison, mais Daryl Morey et ses équipiers sont toujours en pourparlers avec le directeur général des Blazers, Neil Olshey, pour échanger leur joueur de base arrière peu prompt à tirer contre la superstar Damian Lillard.

Phoenix Suns: 51.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
En dehors de Chris Paul, les Suns sont suffisamment jeunes pour se remettre d’une intersaison écourtée et retrouver le succès après leur parcours jusqu’aux finales NBA en juillet dernier. Elfrid Payton pourra répondre présent et assurer les pointes de vitesse les soirs où CP3 a besoin de repos.

Portland Trail Blazers: 44.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Après une période d’immobilité, les Trail Blazers se sont enfin lancés dans une nouvelle dynamique en faisant leurs adieux à Terry Stotts. Le nouvel entraîneur-chef Chauncey Billups devra trouver la recette du succès immédiat afin de remédier à la frustration de la star Damian Lillard.

Sacramento Kings: 34.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.85)
Le nom de Buddy Hield a régulièrement circulé dans les rumeurs d’échange, mais il fait pour l’instant toujours partie de la jeune garde des Kings. Tristan Thompson apportera son expérience de vétéran pour sa dernière année en carrière.

San Antonio Spurs: 28.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Les Spurs font le pari de la jeunesse et seront bien meilleurs en défense maintenant que LaMarcus Aldridge et DeMar DeRozan ont quitté l’équipe. Parier que Gregg Popovich est capable de gagner au moins 30 matchs serait une folie.

Toronto Raptors: 36.5 victoires (Moins à 1.80 / Plus à 1.80)
Avec l’attaquant et nouvelle recrue Scottie Barnes, les Raptors disposent d’un impressionnant sportif de plus, qui saura torturer les adversaires des deux côtés du parquet. Goran Dragic et Fred VanVleet sont capables de stabiliser la zone arrière en l’absence de Kyle Lowry.

Utah Jazz: 54.5 victoires (Moins à 1.75 / Plus à 1.85)
Le Jazz a remporté 52 matchs, un record dans la ligue, la saison dernière. Il aura cette fois 10 matchs de plus pour essayer de faire mieux puisque la NBA jouera un calendrier complet de 82 matchs. De plus, les blessures de Mike Conley et Donovan Mitchell ont diminué les performances de l’équipe pendant la fin de la saison 2020-21.

Washington Wizards: 34.5 victoires (Moins à 1.78 / Plus à 1.82)
Kyle Kuzma, Kentavious Caldwell-Pope et Montrezl Harrell compensent le départ de Russell Westbrook et les Wizards espèrent que ces trois joueurs pourront potentiellement égaler la productivité démentielle de Westbrook durant la seconde moitié de la saison dernière.

Kobe

Les principaux favoris pour les autres marchés Outright au 11 octobre 2021

Vainqueur de la Conférence Ouest : Los Angeles Lakers à 2.85 (suivi des Warriors à 7.00)

Vainqueur de la Conférence Est : Brooklyn Nets à 2.15 (suivi des Bucks à 4.60)

Vainqueur de la Division Pacifique (saison régulière) : Los Angeles Lakers à 1.90 (suivi des Suns à 3.05)

Vainqueur de la Division Sud-Ouest (saison régulière) : Dallas Mavericks à 1.45 (suivi des Grizzlies à 5.00)

Vainqueur de la Division Nord-Ouest (saison régulière) : Utah Jazz à 1.36 (suivi des Nuggets à 4.10)

Vainqueur de la Division Sud-Est (saison régulière) : Miami Heat à 1.80 (suivi des Hawks à 2.50)

Vainqueur de la Division Centrale (saison régulière) : Milwaukee Bucks à 1.10 (suivi des Bulls à 10.50)

Vainqueur de la Division Atlantique (saison régulière) : Brooklyn Nets à 1.35 (suivi des 76ers à 4.50)

Meilleur scorer en saison régulière : Bradley Beal à 4.90 (suivi de Stephen Curry à 6.50 et Luka Doncic à 9.00)

Meilleur rebondeur en saison régulière : Clint Capela à 2.60 (suivi de Rudy Gobert à 3.80)

Meilleur passeur en saison régulière : James Harden à 2.22 (suivi de Russell Westbrook à 4.60)

Meilleur intercepteur en saison régulière : Luguentz Dort à 1.95 (suivi de OG Anunoby à 2.75)

>Meilleur contreur en saison régulière : Myles Turner à 2.25

Passes décisives sur la saison (sur Parions Sport) :
LaMelo Ball – Plus de 8.0 passes décisives (moyenne par match – tps réglementaire) à 2.20
Damian Lillard – Plus de 7.5 passes décisives (moyenne par match – tps réglementaire) à 2.00
Lonzo Ball – Plus de 6.5 passes décisives (moyenne par match – tps réglementaire) à 2.20

TIPS

Fonctionnement des NBA Playoffs 2022

La saison régulière 2021-22 de la NBA verra chaque équipe disputer 82 matchs. Les six premières équipes de chaque conférence obtiendront automatiquement leur place pour les Playoffs. Les équipes qui terminent entre les 7e et 10e places de chaque conférence participeront quant à elles au tournoi de qualification (le Play-in Tournament).

Dans chaque conférence, la 9e tête de série aura une chance de se qualifier pour les Playoffs en battant la 8e deux fois de suite. La 8e équipe devra gagner l’un de ces deux matchs pour avancer. Le scénario est le même pour les 10e et 7e équipes de chaque conférence si la 10e se qualifie.

La NBA organisera ensuite des séries au meilleur des sept matchs pour les quarts de finale, les demi-finales et les finales, à la fois dans les conférences Est et Ouest.

Comment faire un pari outright

Ces paris tournent généralement autour de la façon dont une équipe pourrait se comporter pendant la saison ou la post-saison. Les cotes sont fixées très tôt pendant l’intersaison par la plupart des plateformes de paris, y compris en ce qui concerne les favoris pour les Finales de la NBA.

Début Octobre 2021, les Brooklyn Nets étaient favoris pour la victoire finale avec une cote vainqueur NBA à 3.35. Cela signifie qu’une mise de 100 € vous permettrait de gagner 235 € nets (335 € au total) si Kevin Durant et ses coéquipiers remportaient la finale.

Des cotes sont également disponibles pour miser sur les vainqueurs de division, les vainqueurs de conférence et tous les trophées individuels tels que le MVP, le Sixth Man of the Year, etc.

Le plus important lorsque l’on parie sur le long terme est de ne pas réagir de manière excessive. Le sport professionnel fait l’objet d’un tel battage médiatique, surtout après une intersaison tumultueuse, qu’il est important de prendre le temps de la réflexion et d’évaluer l’impact tangible de chaque nouveau joueur.

Oui, les Lakers ont progressé sur le papier. Mais avec autant de prétendants, il est important de mettre en balance le niveau de risque et le gain potentiel. Ces cotes sont fixées dans le but de susciter l’action. Les cotes évoluent en fonction du nombre d’actions qu’elles suscitent et sont souvent une indication des tendances parmi les parieurs.

Quand débutera la saison NBA 2021-22 ?

La saison régulière NBA 2021-22 débutera le 19 octobre et les playoffs devraient commencer en avril pour se poursuivre jusqu’à la fin juin 2022.

Quand commencent les finales NBA ?

Les finales NBA 2022 devraient commencer début juin 2022.

Où trouver plus d’infos sur les paris sportifs NBA ?

Dans notre guide des paris sportifs NBA ! Vous y trouverez des explications sur les différents types de paris NBA, les différents marchés, les stratégies à adopter et tous les conseils de nos experts pour parier sur la NBA en toute sécurité !

Meilleurs sites de paris sportifs en France

bonus inscription bwin
  • Bonus de bienvenue jusqu'à 120 € avec premier pari remboursé en freebet ;
  • Cotes boostées sur vos équipes préférées, paris sans pression et cashout ;
  • Tickets de poker, rakeback hebdomadaire et freerolls saisonniers.
bonus bienvenue vbet
  • Superbe bonus de bienvenue jusqu'à 200 € en paris gratuits ;
  • Combi remboursé en freebets, cotes boostées et options de cashout ;
  • Paris en direct, application mobile et Fantasy League.
bonus de bienvenue unibet
  • Application de paris sportifs intuitive et ergonomique ;
  • Bonus 3 en 1 sur les paris sportifs, le poker en ligne et le turf ;
  • Cotes boostées, options de cashout, Multi Toto et Multi Score.